Ngoyi Kasanji auteur d’une question orale avec débat contre le ministre des Sports et Loisirs Serge Nkonde Chemvo

0
160

Kinshasa, 03 avril 2022 (ACP).- L’ancien gouverneur du Kasaï Oriental et député national, Alphonse Ngoy Kasanji, a adressé une question avec débat au ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde Chemvo pour qu’il puisse fournir aux députés nationaux des explications sur les déboires du sport congolais dont la dernière est le naufrage de la RD Congo face au Maroc, mardi 29 mars dernier à Casablanca, lors des barrages du Mondial, Qatar 2022.

Alors que la retraite annoncée de Bakambu continue à défrayer la chronique, Le député national Ngoy Kasanji vient encore de remuer couteau dans la plaie au moment où l’international congolais de l’Olympique de Marseille a annoncé sa retraite internationale après avoir déploré la gestion des joueurs de l’équipe nationale par le sélectionneur national Hector Cuper et l’organisation administrative de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

A l’occasion du dernier Conseil des ministres présidé par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, la question de l’élimination de l’équipe nationale a été évoquée par le Chef de l’Etat, selon le ministre de la Communication et Médias et porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, lors de son compte rendu.

Pour certains sportifs, les propos du Chef de l’Etat au Conseil des ministres serait une expression de sa déception à la suite de ladite élimination, en dépit de colossaux moyens débloqués en faveur de l’équipe nationale.

« En dépit des efforts remarquablement déployés, le rêve collectif de renouer avec la Coupe du monde a été brisé par la victoire de la sélection marocaine sur la notre », a fait remarquer le Chef de l’Etat. Et le ministre Muyaya d’ajouter : « Face à cette situation, le Président de la République a appelé à une prise de conscience pour dresser le bilan objectif, rectifier les erreurs et préparer un redéploiement plus efficace en perspective de prochaines échéances dont la Coupe d’Afrique des nations de 2023, soulignant que cet encadrement doit aussi concerner toutes les autres disciplines sportives. »

Mais, Alphonse Ngoyi Kasanji veut notamment comprendre pourquoi le désordre est-il devenu systémique dans l’organisation des fédérations sportives ? À quand une représentation de la RDC aux compétitions internationales par des sélections dignes de sa grandeur ? Comment concilier l’impératif de bons résultats (pour la sélection A des Léopards foot) avec le choix des coachs résidant à l’extérieur du pays ? Pourquoi Serge Konde a-t-il été absent lors du match retour disputé au Maroc mardi dernier ? ACP/CL/Lys/KAF/KMT