Les notables du Kongo Central  soutiennent le ministre des hydrocarbures pour des actions d’intérêt commun

0
184

Kinshasa, 13 avril 2022(ACP).-Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu  et les notables du Kongo Central  ont jeté la lumière  sur un certain nombre  de questions qui  alimentent les conversations, ici et là, indique un communiqué du  ministère des Hydrocarbures.

Selon cette source, leur démarche était  dictée par les questions liées tant à la l’action gouvernementale  d’un des  notables Ne – Kongo, en la personne du ministre  Budimbu, que sur les remous autour de sa personne.

 Sur la question liée à son action, le ministre a indiqué que, c’est sûrement  les actes qu’il pose qui ne sont pas du goût de ses  détracteurs, engendrant finalement des attaques  personnelles dont  il est la cible.

A la base notamment, la réappropriation de deux blocs pétroliers que détenait l’homme d’affaires Dan Getler.

Il a mis  sur la table les difficultés, les pressions, les tentatives de corruption qui ont émaillé le chemin qui ont amené le membre du gouvernement à solliciter leur soutien  ainsi que leur accompagnement   dans le lancement d’appel  d’offres des 16 blocs  pétroliers et 3 gaziers qui sont une  première dans  ce secteur  et qui  feront,  sans nul doute,  engranger des fonds considérables à la République.

Le ministre Budimbu a ensuite  abordé l’affaire  des 10 millions des dollars octroyés  au territoire de Moanda pour son développement,  également  une première dans les annales depuis  le début de l’exploitation du pétrole  dans cette partie du pays.

De ce fait, le ministre Budimbu a fait savoir   aux notables  du Kongo Central que c’est lui-même qui avait  sollicité l’implication et l’ accompagnement  de l’IGF  pour  que ces  fonds   soient  gérés en toute orthodoxie afin que les projets  retenus par le comité de gestion  soient  exécutés dans la transparence pour le plus grand  bien de tous les habitants de Moanda.

Concernant la prétendue  pénurie de carburant, le patron des hydrocarbures a abordé la question en donnant  des assurances qu’il n’y a  pas de  rupture  de stocks des produits pétroliers, d’autant  que tout a été  fait à son niveau  pour que la République, suite à l’électrochoc en lien avec  la guerre Russo-ukrainienne, ne soit pas négativement impactée, plus qu’il n’en faudrait. Cependant, a- t-il poursuivi, il s’observe sur  le terrain une réelle spéculation entretenue à dessein par certains gestionnaires de stations – services. Mais, que toutes les mesures prises pour y  mettre fin, avec les files d’attente dans les stations-services, sortiront leurs effets dans les 72heures.

Visiblement rassurés par la positon du ministre Didier Budimbu , les notables l’ont fait savoir par l’entremise de deux  d’entre-eux,  à savoir Eva  Mwakassa et le ministre honoraire Jolino Makelele.  Prenant la parole au nom de tous, pour ne pas les citer, donnant la preuve de leur satisfecit et du  soutien  sans faille  qu’ils ont  dit pouvoir lui apporter. ACP/Kayu/OB/KJI/GGK/TKM