Les bourgmestres invités au renforcement des mesures de maintien de l’ordre public dans leurs communes

0
244

Kinshasa, 14 avril 2022 (ACP).- Le ministre provincial de l’Intérieur, sécurité et justice, Didier Tenge te Litho, a invité  les bourgmestres à multiplier des initiatives pour maintenir l’ordre public, lors d’une séance d’échanges qu’il a eue avec eux, mercredi, à l’Hôtel de ville de Kinshasa, dans la commune de Gombe.

Le ministre provincial Tenge te Litho, qui  a rappelé à ses interlocuteurs leurs statuts d’officiers de Police judiciaire à compétences générales, a  signifié que les instructions officielles sur l’exécution du programme quinquennal « Kinshasa-bopeto » peinent à être mis en œuvre dans les communes de Kinshasa faute notamment de l’insuffisance de la sécurité dans leurs entités administratives.

Cette dernière est une priorité pour mener à bien des actions telles que l’assainissement du milieu et des mœurs, la lutte contre les nuisances sonores et l’entreposage, et l’encombrement des emprises publiques, la construction anarchiques sur les lignes hautes tensions de la SNEL et des voies ferrées, a-t-il souligné.

Il a insisté sur les communes de Masina, Kimbanseke et de N’djili où les   bourgmestres doivent travailler dans une approche de « transcommunalité » pour  combattre le banditisme urbain dont les auteurs, les jeunes inciviques communément appelés « Kuluna », ont érigé des cachettes  pour mieux opérer la nuit comme le jour.

Les chefs des quartiers sont tenus par la même obligation à mettre en œuvre des instructions officielles à la base et à faire vivre la puissance publique de l’État sous l’ordre du bourgmestre, a souligné le ministre provincial.

En outre, le bourgmestre de la commune de Kimbaseke, Jeannot Canon, a fait part au ministre provincial de l’Intérieur, Didier Tenge te Litho, de la situation de mise en œuvre de l’opération d’assainissement des municipalités, dans le district de Tshangu qui se déroule normalement, en dépit de manque des moyens idoines et la  persistance de l’incivisme de la population.

Ces autorités municipales ont recommandé l’évacuation rapide des véhicules abandonnés le long du boulevard Lumumba allant vers l’aéroport international de N’djili, et à la mise à la disposition des communes des camions de marque Benn pour les tracter vers la fourrière de l’échangeur, l’évacuation du marché pirate devant la maison communale.

Des cas d’assassinat et de construction anarchiques le long des voies ferrées, notamment sur l’avenue Mondjiba, au quartier Basoko, dans la commune de Limete. ACP/ODM/RNL/NKV/MNI/TKM