Sud-Kivu : lancement des activités de sensibilisation et collecte des déchets solides à Uvira

0
246

 Uvira, le 19 avril 2022 (ACP).- Le Maire de la ville d’Uvira, Kiza Muhato a lancé mardi dans l’esplanade de la mairie, des activités de sensibilisation et collecte des déchets solides sur les marchés Kalimabenge et Mulongwe afin de protéger le lac Tanganyika et améliorer ainsi les conditions de vie de la population d’Uvira.

Cette activité qui va durer deux jours soit du 19 au 20 Avril, s’inscrit dans le projet Latawama de l’autorité du lac Tanganyika mis en œuvre par l’agence Belge pour le développement (Anabel) sous le financement de l’Union Européenne.

Kiza Muhato a pour cette occasion, rendu hommage à Dieu avant de remercier le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Gouverneur du sud Kivu, Théo Ngwabidje Kasi pour leur accompagnement afin que la ville d’Uvira soit reconnue par la communauté internationale, nationale et locale.

Il a par la suite loué l’initiative de la coopération Belge à travers ce projet qui vise à ce que la ville d’Uvira ait un environnement sain. Il a indiqué par ailleurs que la mairie et ses partenaires vont aménager un site dans le groupement de  Kagando où seront stockés ces déchets triés et transformés en semences pour les agriculteurs. Enfin, ceux qui ne seront pas utilisés y seront détruits  par le feu.

Le chef de projet Latawama, Didier Cadelli a souligné que la gestion des déchets et un défi extrêmement important pour les autorités, la population et les associations et de poursuivre qu’à travers cette opération, les déchets seront mieux gérés dans l’intérêt de tous.

Il a émis le vœu de voir que les déchets deviennent une opportunité et une source de revenu pour la population, avant d’insister sur leur collecte, la valorisation des matières organiques à travers le compostage à des fins agricoles pour le bien de tous et dans l’intérêt de la ville et ses habitants.

« Le lac Tanganyika est d’une ressource inestimable pour la population d’Uvira.  C’est une source de vie, une source économique, un moyen de transport, la biodiversité,.. et tout ça doit être protégé afin que demain vous puissiez mieux vivre dans cette ville et dans cette région.  Nous allons essayer de rendre extrêmement propre certains coins de la ville, en commençant par deux marchés » a-t-il martelé.

La Coordinatrice urbaine de l’environnement, Francine Mwangaza Binti Sadiki a indiqué que ce projet vient répondre à quelques unes des obligations des services habilités pour ce travail, soulignant que ces services vont bénéficier de l’accompagnement de ce projet afin de rendre propre la ville d’Uvira ainsi que restaurer les écosystèmes du littoral du lac Tanganyika, qui explique-t-elle, était considérée comme dépotoir public avec comme conséquence la perturbation de production des animaux aquatiques.

ACP/ODM/OB/Fmb/Thd/MNI/NMM