Plaidoyer pour la formation pratique des enfants déplacés de l’Ituri

0
236

Bunia, 22 avril 2022 (ACP).- La religieuse Godelive Chuve de la congrégation de l’instruction chrétienne a plaidé jeudi au cours d’un entretien pour la formation en métiers techniques des enfants déplacés hébergés dans les différents sites.

Cette religieuse a exhorté les hommes et femmes  de bonne volonté à venir en aide à ces enfants déplacés qui manifestent le désir et la volonté d’apprendre des petits métiers, tels que de tricotage, la coupe et la couture.

Pour elle, l’apprentissage des métiers techniques pourrait être une façon de les autonomisés par ricochet devenir stable d’où, a-t-elle indiqué, la nécessité et l’urgence de doter ces enfants déplacés en matériels adéquats pour un bon encadrement de ces derniers qui vivent quasiment dans l’oisiveté avec plusieurs conséquences sur leur éducation et la santé.

Par rapport à la motivation de son apostolat dans ces sites des déplacés, la sœur Chuve a déclaré qu’elle est tout simplement touchée par la  compassion et la  sympathie vis-à-vis de ces enfants vulnérables victimes de la guerre.

Elle encadre les jeunes dont l’âge varie entre huit(8) et dix(10) ans mais également certains chrétiens en catéchèse et à la causerie morale depuis près de deux ans.

Aujourd’hui deux(2) secteurs et dix-huit CEV fonctionnent au sein des sites des déplacés grâce à l’accompagnement spirituel de cette sœur, souligne- t-on.

ACP/ Kayu/ RNL/ Nig/ SGB/ MMC/ TKM