La vaccination de routine : les enfants en retard avec le calendrier se feront vacciner du 25 au 30 avril, annonce le PEV

0
253

Kinshasa, 25 avril 2022 (ACP).- Le médecin directeur du Programme élargi de vaccination (PEV), Dr Aimé Cikomola Mwana Wa Bene a annoncé que les enfants en retard avec le calendrier vaccinal se feront vacciner du 25 au 30 avril 2022 dans le cadre de la semaine africaine de vaccination sous le thème de cette année : « Longue vie pour tous », au cours d’un point de presse lundi, au siège du PEV dans la commune de Gombe.

Le médecin directeur du PEV a fait savoir que cette semaine africaine de vaccination a été instituée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2011 et cette année elle  est à sa 12èmes édition et elle s’organise dans tous les pays de la région africaine de vaccination

 « Cette semaine est une opportunité pour les enfants à se faire vacciner avec la vaccination de routine, d’intensifier la communication, la sensibilisation, l’accélération de la vaccination en multipliant le nombre de services et de séances particulièrement aux enfants ayant raté leur vaccination pendant la période antérieure », a-t-il précisé.

Le Dr Aimé Cikomola Mwana Wa Bene a déploré que l’an passé, environ 630.000 enfants  n’ont pas été vaccinés et cette année au premier trimestre déjà, on enregistre 100.000 enfants.

« La semaine africaine de vaccination est une semaine qui nous est offerte, nous professionnels des médias, les relais communautaires et les autorités,  de sensibiliser la population à faire vacciner les enfants », a-t-il insisté.

Il a souligné que le PEV se fixe l’objectif durant cette semaine africaine de vaccination, d’atteindre tous les enfants qui n’ont pas été vaccinés par les services de routine.

« Cette une semaine où nous accélérons la disponibilité des services de routine, la sensibilisation et les plaidoyers pour que la demande soit forte », a-t-il martelé.

« Communauté vaccinée, Communauté protégée »

Par ailleurs, le Dr Aimé Cikomola révélé que la vaccination protège contre les maladies et donne la chance d’avoir une longue vie, faisant référence au slogan de cette semaine « Communauté vaccinée, Communauté protégée ».

C’est ainsi, a-t-il poursuivi, cette semaine offre également l’occasion de s’approcher auprès des autorités et des groupes armés pour des plaidoyers en faveur des enfants vivants dans les zones de conflits.

Il a souligné que cette année, le PEV a amélioré son plan de vaccination de routine avec le plan « Mashako 2.0 » qui tient compte des conséquences que le système a connu avec la Covid-19, en ce qui concerne la couverture vaccinale, avant de signaler que la semaine tiendra également compte de la vaccination contre la pandémie à Coronavirus, et celui de la poliomyélite et la rougeole sera donné en deux doses dans sa forme de vaccin inactivé. ACP/