Plaidoyer pour la mise en place d’une bonne politique pour la  sauvegarde de l’écosystème

0
197

Kinshasa, 28 avril 2022 (ACP).- La coordonnatrice du Centre d’informations environnementales et développement durable (CIEDD), Mme Ferha Ntumba, a plaidé, jeudi à Kinshasa, au cours d’un entretien avec l’ACP, auprès des autorités pour la mise en place d’une bonne politique pour la sauvegarde de l’écosystème, en marge de la Journée mondiale de la terre célébrée le 22 avril de chaque année.

Elle a  indiqué que son cri d’alarme concerne la mise en place urgente d’une politique devant assurer la restauration de la terre qui se dégrade du jour au jour pour plusieurs raisons, notamment la déforestation, le vieillissement du sol, la mauvaise pratique agricole, le surpâturage, la pollution industrielle, etc.

Mme Ntumba a fustigé les différentes actions des humains concourant de manière significative à la dégradation des terres. Par ailleurs, elle a félicité les efforts qui sont entrain d’être menés pour contribuer à sa restauration, notamment des stratégies mises sur pied dans plusieurs secteurs surtout ceux ayant les liens directs avec les terres.

La coordonnatrice du CIEDD a souligné également qu’une forte politique doit être également mise en place dans le secteur de l’eau afin de faciliter la restauration de la  terre et de favoriser l’économie de la RDC à être durable.

Le CIEDD est une organisation associative non gouvernementale, engagée dans la lutte pour la préservation des acquis et valeurs environnementaux. Cette ONG met l’accent sur le volet communication au regard de la diversité des thématiques y relatives, telles que les forêts, les ressources hydriques, les aires protégées, la transition écologique, la gestion et la valorisation des déchets, la justice environnementale, etc.

Elle a pour mission de sensibiliser et d’éduquer la population aux questions relatives à l’environnement et le développement durable.

ACP/ODM/NKV/TKM/MNI/CDN