Nécessité de l’appropriation du projet de développement de 145 territoires en RDC

0
302

Kinshasa, 3 mai 2022 (ACP).- Le chef de travaux au département de la sociologie à l’université de Kinshasa et institut  National de travail social  sociale (INS), Casimir Mpetshi  Etshindo Wepelepele a exprimé la nécessité, pour la population, de s’approprier le projet de développement de 145 territoires en RDC pour sa réussite, au cours d’un entretien mardi, avec l’ACP. Casimir Mpetshi  Etshindo Wepelepele a indiqué que  ce projet, initié par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  vise à  promouvoir les différents territoires  souvent oubliés  lors des actions de développement communautaire,  avant d’inviter  les leaders d’associations,  les chefs traditionnels  surtout les jeunes à accompagner  ce projet. « Les territoires  sont confrontés  à plusieurs difficultés  qui bloquent leur épanouissement », a-t-il souligné, soutenant que l’implication de toutes les couches  de la population  s’avère importante. Il a également appelé à la sensibilisation de la population sur l’importance de ce projet, affirmant que les populations de chaque territoire sont mieux placées pour identifier les problèmes auxquels sont confrontés leurs territoires.

Nécessité d’associer les scientifiques dans la réalisation de ce projet

Le chef de travaux  Mpetshi a également exprimé la nécessité d’associer les scientifiques dans la réalisation dudit projet qui prône le développement des 145 territoires de la RDC. « Le concours des experts est nécessaire pour aider à mieux réaliser ce projet. Les experts sont à mesure de trouver  des solutions notamment à des problèmes culturels pour la réussite de ce projet », a-t-il dit, soulignant que certaines pratiques culturelles constituent jusque-là un blocage pour booster le développement attendu. Il a aussi suggéré que des mesures soient prises pour protéger cette initiative et sanctionner tout dérapage et que le projet soit dépolitisé pour l’intérêt  général. ACP/