Une avocate exhorte les femmes  à  persévérer  dans la lutte pour leur émancipation

0
98

Kinshasa, 05 mai 2022 (ACP).- La coordonatrice de l’ONG « Les femmes s’interrogent », Didiéni Masamba, a  exhorté jeudi les femmes à persévérer dans la lutte pour leur émancipation afin de jouir pleinement de leurs droits,  lors d’une journée d’échanges avec les membres de  son association, dans la commune de Ngaliema.

Mme Masamba également avocate au   barreau  de Kinshasa Matete a souligné qu’en dépit  des campagnes sur le leadership féminin et de l’autonomisation de la femme, le combat  pour l’émancipation de cette dernière demeure toujours d’actualité et exige d’elle plus d’abnégation et de détermination face aux   différents  pesanteurs qui s’érigent en obstacle.

Elle  a exhorté ses interlocutrices   à  être solidaires et engagées pour relever ce défi de l’égalité des droits  quelque soit les contextes de Covid-19  et de la guerre russo  – ukrainienne.

Pour une autre responsable de cette structure, Clarisse Mwalukie,   le rêve  de l’émancipation des femmes traduise en réalité  les sacrifices qu’elles doivent consentir au jour le jour et sans relâche comme de  véritables soldats.

La 3 ième  intervenante, Esperance Seladi, membre de cette  association, a quant à elle laissé entendre que l’émancipation de la femme va se gagner par la méritocratie, car la femme qui  vise la parité, doit être au même pied d’égalité,  jouir   de mêmes capacités,  potentialités et  objectifs que son partenaire homme.

Ces assises se sont clôturées par la  présentation officielle des membres de la structure  créée en mars 2012. «Les femmes s’interrogent »  composée de 56 membres,   totalise 10 ans  d’expérience   et milite pour la cause des femmes veuves, filles- mères ,et des femmes en situation difficile en organisant des conférences et débats  ainsi  que des colloques et journées de réflexion. ACP/Zng/RNL/MNI/SGB/TKM