Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi condamne le massacre de 35 Congolais dans une mine d’or en Ituri

0
281

Kinshasa, 09 mai 2022 (ACP).- Le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a condamné via le compte twitter de la Présidence de la République, le massacre dimanche, de 35 citoyens congolais dans une mine d’or artisanale dénommée : « Camp Blankete »,  à  Djugu dans la province de l’Ituri, par les miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO).

Le Chef de l’Etat l’a fait savoir à partir d’Abidjan, capitale économique de la Cote d’Ivoire, où il a participé lundi, ç l’ouverture du Sommet des Chefs d’Etat de la 15ème conférence des Nations Unies  (COP 15) sur la lutte contre la désertification et la sécheresse.

« Le Président de la République condamne avec fermeté ce crime répugnant et odieux, il présente ses condoléances les plus émues aux familles éplorées et réitère son engagement à éradiquer tout mouvement d’insurrection sur le sol congolais », a-t-il noté dans son message.

D’après plusieurs sources concordantes, le bilan provisoire de cette incursion fait état d’une cinquantaine de décès, plusieurs  disparus et d’autres personnes prises en otage.

L’armée n’a pas encore donné le bilan de l’incursion de ces miliciens qui endeuillent et détruisent la province de l’Ituri depuis décembre 2017.

Selon le médecin directeur de l’hôpital général de la commune rurale de Mungwalu situé à 85 km de Bunia en territoire de Djugu, Dr Didier Pay, parmi les 19 blessés, que son établissement a reçus, 4 ont succombé de leurs blessures, 8 sont dans un état grave nécessitant leur évacuation vers d’autres structures médicales tandis-que 7 autres  peuvent être soignés localement. ACP/Kayu/OB/CKM/JFM/SGB/MMC/CDN