Atelier de production de la stratégie nationale de mise en œuvre de la loi organique portant protection des droits  des PVH

0
78

Kinshasa, 12 mai 2022 (ACP).- La ministre déléguée en charge des Personnes vivant avec handicap(PVH) et Autres personnes vulnérables(APV), Irène Esambo Diata a ouvert jeudi à l’Eglise catholique Sacré-Cœur, dans la commune de la Gombe à Kinshasa, un  atelier de « production de la stratégie nationale de mise en œuvre de la loi organique portant protection et promotion des droits des PVH » ainsi que l’identification des innovations de ladite loi ».

Cet atelier organisé  12 au 14 mai 2022, avec l’appui des structures  internationales BCNUDH et CBM auquel participent les  experts de ce  ministère des PVH et ceux des  ministères sectoriels et de la société civile, contribue à la promotion et la protection des droits des personnes avec handicap en RDC.

Il est également question, selon la ministre Irène Esambo , d’analyser la loi-organique pour y dégager les innovations et proposer des mesures d’application , des modalités et stratégies de la vulgarisation et de l’appropriation par les différents acteurs concernés de cette loi. Irène Esambo a appelé les participants à un travail fructueux sur cette loi organique et la lecture de l’avant- projet du rapport initial sur l’état de mise en œuvre de la Convention internationale des droits des personnes avec handicap(CIDPH) en RDC.

Elle a salué cette loi qui est la matérialisation des dispositions de l’article 49 de la Constitution qui appelle l’adoption d’une loi –organique devant fixer les modalités des droits des personnes avec handicap ainsi que  le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa volonté et son engagement de placer la question de l’inclusion sociale des PVH et APV au centre de son mandat .

La ministre déléguée a aussi apprécié le travail abattu par les députés et les sénateurs pendant des mois, en collaboration avec le Gouvernement à travers son ministère  et les experts multisectoriels, pour doter le pays de cette loi –organique.

Droit de la personne du troisième âge et celle avec handicap

Dans son exposé introductif sur « la loi-organique portant protection et promotion des droits de la personne avec handicap », la ministre Irène Esambo Diata a fait une lecture détaillée  de cette loi selon la dernière de la Cour constitutionnelle.

Dans l’exposé de motifs de cette loi, elle a évoqué l’article 49 de la Constitution de la RDC  qui stipule que « La personne du troisième âge et la personne avec handicap ont droit à des mesures spécifiques de protection en rapport avec leurs besoins physiques, intellectuels et moraux ».

Il est prévu, pendant  ces trois jours, notamment  des exposés sur cette loi ; des travaux en carrefour pour des mesures d’application relatives aux innovations ; des modalités et stratégies de sa vulgarisation  ainsi que la visualisation de l’ébauche du dictionnaire et son support audiovisuel. ACP/ZNG/RNL/Nig/MNI/ TKM/ MMC