22 leaders de la CBCE outillés à Goma sur les notions relatives à la consolidation de la paix

0
81

Goma, 15 mai 2022 (ACP). –Le maire de Goma, le commissaire supérieur principal François Kabeya Makosa, représenté par le chef de bureau urbain de l’Emploi et travail, Paluku Kimuha, a clôturé, ce weekend, la cérémonie de formation des leaders de la 55ème Communauté des Eglises baptistes du Congo-Est (CBCE), couronnée par la remise des brevets à vingt-deux leaders de cette communauté.

Dans son allocution, le délégué de l’autorité urbaine a appelé les lauréats à aller restituer les notions acquises auprès des membres de la communauté à la base, pour constituer une chaîne d’activistes de la paix.

Le chef de bureau Paluku Kimuha a rappelé ces ambassadeurs de la paix et des droits humains, la mission leur dévolue, tiré du livre de Psaume 133 du verset 1-3, comme mot de sagesse adressé aux hommes de Dieu.

Formés pendant une année et sept mois, les lauréats ont bénéficié de 12 modules et passés un stage de 5 mois et des visites à Bugesera, Namasara, au Rwanda, afin de s’enquérir de la vie paisible entre les rescapés du génocide rwandais et leurs bourreaux. Cette expérience les a complètement édifiés en plus de les transformer.

Pour sa part, le président et représentant légal de la CBCE, le, révérend docteur Gaston Bizimana Mulera, a, de ce fait, souhaité voir cette formation s’étende à tous les adeptes et fidèles de sa communauté pour qui le besoin de paix en société est une nécessité.

L’homme de Dieu a rappelé les événements de triste mémoire que sa communauté vient de passer, caractérisés par des troubles au point de compter deux directions parallèles, affirmant que ce n’est qu’en décembre 2021 que la CBCE s’est réunifiée.

Les nominés constituent les premiers fruits de l’appui de CBM, une ONG de droit canadien partenaire de la 55ème CBCE à travers son département de la paix, réconciliation et protection de la création dirigée par le Révérend Marcel Muhogera Ngabo Yeka, vice-représentant légal honoraire.

Pour marier la théorie à la pratique, Mme Lisette Ishimwe, parlant au nom des finalistes, a promis à l’autorité urbaine, de compter sur cette équipe fortement outillée que la CBCE vient de mettre à sa portée en vue de ramener la paix en ville volcanique, au niveau national et comme la paix ne connait pas de limite, puisse aller en dehors du pays.

Les brevets ont été remis par le président provincial de l’Eglise du christ au Congo (ECC) Nord Kivu, l’évêque et Pr. Dr Samuel Ngayihembako.

ACP/CL/KMT/LYS/KAF