Le nombre de cas de variole du singe s’élève à 20 au Royaume-Uni

0
79

Kinshasa, 22 mai 2022 (ACP).- Le Royaume-Uni a détecté 11 nouveaux cas de variole du singe en Angleterre, portant à 20 le nombre total de cas confirmés en Angleterre depuis le 6 mai, a rapporté vendredi l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) cité dimanche des médias internationaux.

Selon le secrétaire à la santé, Sajid Javid, qui a déclaré vendredi dans un message sur Twitter avoir tenu informés les ministres de la santé du Groupe des Sept de cette information, la plupart des cas étaient bénins. « Je peux confirmer que nous nous sommes procuré davantage de doses de vaccin efficaces contre la variole du singe », a-t-il ajouté.

La variole du singe est une maladie généralement bénigne et auto-limitante, propagée par un contact très proche avec une personne atteinte du virus, et la plupart des personnes atteintes guérissent en quelques semaines, a rappelé l’UKHSA, ajoutant qu’une proportion importante des premiers cas ont été détectés chez des hommes homosexuels ou bisexuels. « Nous prévoyons une poursuite de l’augmentation du nombre de cas dans les prochains jours avec l’identification de nouveaux cas plus nombreux dans une communauté plus large.

En outre, nous recevons des signalements d’autres cas identifiés dans d’autres pays du monde », a indiqué Susan Hopkins, conseillère médicale en chef au sein de l’UKHSA. Bien que cette infection puisse être transmise par un contact étroit ou par un contact avec des vêtements ou linges utilisés par une personne atteinte du virus, celui-ci ne se propage pas facilement d’une personne à l’autre en règle générale et le risque pour la population britannique reste faible, a toutefois précisé cette agence.

Depuis le 7 mai, l’UKHSA a déclaré avoir confirmé qu’un individu avait été diagnostiqué positif à la variole du singe en Angleterre, et ce patient a récemment voyage au Nigeria, où l’on pense qu’il aurait contracté cette infection avant de se rendre au Royaume-Uni. ACP/C.L/Awa/NLL