Un nouveau gouvernement dévoilé pour lancer le second quinquennat d’Emmanuel Macron

0
101

Kinshasa, 22 mai 2022 (ACP).- Le premier gouvernement du second quinquennat du président français Emmanuel Macron a été dévoilé vendredi après-midi, soit cinq jours après la nomination d’Elisabeth Borne comme Première ministre, ont indiqué dimanche des agences internationales de presse.

L’attelage gouvernemental est composé de vingt-sept membres dont dix-sept ministres, six ministres délégués et quatre secrétaires d’Etat qui viennent d’horizon divers (droite, gauche, centre ou société civile). Une douzaine de ministres considérés comme étant les piliers du gouvernement sortant ont été reconduits. C’est notamment le cas de Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la souveraineté industrielle et numérique ou encore Eric Dupond-Moretti, Garde des sceaux, ministre de la Justice. Une quinzaine de nouveaux visages font leur entrée dans le gouvernement.

Il s’agit notamment de Catherine Colonna – ambassadrice de France à Londres – nommée ministre de l’Europe et des Affaires étrangères en remplacement de Jean-Yves Le Drian. L’historien Pap Ndiaye, précédemment directeur du musée de l’histoire de l’immigration, est nommé ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse. Autre changement important : le départ de Florence Parly du ministère des armées, remplacée par Sébastien Lecornu, celui de Olivier Véran du ministère de la santé et de la prévention au profit de Brigitte Bourguignon, ainsi que le remplacement de Gabriel Attal par Olivia Grégoire au poste de porte-parole du gouvernement.

Selon plusieurs observateurs de la scène politique française, ce nouveau gouvernement s’inscrit dans la continuité, malgré la volonté d’ouverture du président Macron. « Il y a au moins deux surprises, Mme Colonna aux affaires étrangères et Pap Ndiaye à l’éducation nationale. Mais la continuité l’emporte largement sur les principaux postes », a analysé sur BFMTV le journaliste politique Alain Duhamel. Les opposants à M. Macron ont dénoncé un gouvernement plutôt centré à droite et qui n’accorde pas d’importance à l’écologie. « On se demande où est passé le tournant écologique et sociale dont on nous avait rebattu les oreilles entre les deux tours de la présidentielle », a dénoncé Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise. Le secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts, Julien Bayou, a également écrit sur son compte Twitter que cette équipe d’Elisabeth Borne est « un gouvernement de droite qui se moque complètement de l’écologie et du social ».

Le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement aura lieu lundi prochain, a annoncé le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler.

ACP/C.L/Awa/NLL