L’ONG « AFEREJE » forme des enfants vulnérables à Bandalungwa  

0
103

Kinshasa, 23 mai 2022 (ACP).- L’ONG « Association pour la formation, l’encadrement et la réinsertion des jeunes désœuvrés » (AFEREJE) s’occupe présentement de la formation dans son garage, des enfants en rupture familiale parmi lesquels ceux venant du centre d’encadrement  « LIKEMO-CATSR » dans la commune de Bandalugwa.

Cet apprentissage rentre dans le cadre des objectifs de cette ONG qui encadre des jeunes à travers la formation aux petits métiers pour les rendre utiles dans la société et lutter contre le banditisme urbain et la délinquance juvénile violente (Kuluna) ainsi que le chômage endémique qui frappe cette frange de la population congolaise.

Abordé lundi par l’ACP, le président de cette structure, Jean-Louis Akpokete Zico a indiqué que le travail consiste pour le moment, à donner des notions de base sur la mécanique aux apprenants constitués également des soldats démobilisés et des orphelins.

Il a, en sa qualité de mécanicien, rassuré que par la suite, viendra la formation proprement dite dans le domaine de la suspension, de la révision du moteur et de l’entretien automobile durant une période d’une année et même moins pour les plus aptes.

S’agissant de l’encadrement des enfants défavorisés du centre LIKEMO CATSR, a dit M. Akpokete, ceux-ci ont exprimé le désir d’avoir une  formation en métier et la mécanique répondait à leur préoccupation pour une réelle réinsertion socioprofessionnelle de manière durable.

Installée dans l’enceinte du foyer social à Bandalungwa, l’AFEREJE qui attend poursuivre sa mission dans d’autres domaines tels la menuiserie, coupe-couture et la tôlerie, est à la recherche des partenaires afin de réaliser ses objectifs. ACP/Kayu/CKM/SGB/MMC/CDN