La Covid-19 n’est pas terminée,  prévient le chef de l’OMS à l’ouverture de l’Assemblée mondiale de la santé

0
131

Kinshasa,  24 mai 2022 (ACP).- Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’Organisation mondiale de la Santé( OMS), a déclaré lors de son discours à l’ouverture de la session annuelle de l’Assemblée mondiale de la santé  en cours  à Genève, devant la présence des ministres de la Santé réunis, que malgré la baisse des cas et les décès signalés de Covid-19, ce n’est pas le moment de baisser la garde.

Dans son discours, le Dr Tedros a déclaré : « Alors, est-ce que la Covid-19 est terminée ? Non, ce n’est certainement pas fini. Je sais que ce n’est pas le message que vous voulez entendre, et ce n’est certainement pas le message que je veux faire passer », a-t-il souligné. Le Dr. Tedros a averti que les décès signalés augmentaient également en Afrique, le continent où la couverture vaccinale la plus faible.

Dr. Tedros a également averti que l’augmentation de la transmission du virus signifie plus de décès et plus de risque d’émergence d’un nouveau variant, et le déclin actuel des tests et du séquençage signifie que « nous sommes aveugles sur l’évolution du virus, dans certains pays, l’engagement politique pour déployer les vaccins est encore insuffisant et qu’il existe encore des lacunes dans les capacités opérationnelles et financières ».

Dr. Tedros a déclaré que l’objectif principal de l’OMS est désormais d’aider les pays à transformer les vaccins en vaccinations le plus rapidement possible, mais ils rencontrent toujours des problèmes d’approvisionnement pour les tests et les thérapies avec des fonds et un accès insuffisants. A l’Assemblée mondiale de la Santé, les délégués des pays prennent des décisions sur les objectifs et les stratégies de santé qui guideront le travail du Secrétariat de l’OMS pour faire avancer le monde vers une meilleure santé pour tous. Il a également souligné que dans certains pays, l’engagement politique pour déployer les vaccins est encore insuffisant et qu’il existe encore des lacunes dans les capacités opérationnelles et financières. ACP/Zng/ODM/OB/Thd/MNI