L’ARPTC  au 19ème séminaire du Réseau francophone de la régulation des télécommunications à Brazzaville

0
105

Kinshasa, 24 mai 2022 (ACP).- Une délégation de l’Autorisation  de régulation de poste et des télécommunications de la RD Congo(ARPTC), conduite par la vice-présidente Lydie Omanga, participe du 23 au 24 mai 2022 au 19ème séminaire du Réseau francophone de la régulation des télécommunications à Brazzaville, en République du Congo afin d’échanger sur les différents enjeux liés à la sécurité des réseaux, a appris mardi ACP de l’ARPTC.

Selon la source, ce 19ème  séminaire qui est organisé par  le Fratel en collaboration avec l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) et l’Institut Luxembourgeois de régulation(ILR),  est placé sur le thème « Quels défis pour la sécurité des réseaux de nouvelle génération ? ».

Pendant deux jours, il s’agira pour les participants d’échanger sur les grands enjeux  de la sécurité des réseaux, la réduction des risques en la matière, le rôle des autorités  de régulation des  communications électroniques et celles en charge de cyber sécurité.

Selon Luc Tapella, directeur de l’ILR, président 2022 de Fratel, ce séminaire à vocation technique, a pour objet principal d’approfondir un des aspects du thème de l’année  établi dans le plan d’action 2022 consacré à la résilience et à la sécurité des réseaux. En effet, l’objectif pour ces deux journées  est de sensibiliser  les participants à la nécessité de renforcer le cyber sécurité des infrastructures critiques. «   Les nouvelles technologies telles que la 5G ; la virtualisation des réseaux et l’émergence de nouveaux acteurs  entrainent de nouvelles vulnérabilités qui doivent être réduites.

De ce fait, la  question sur la sécurité est une préoccupation partagée à la fois par les consommateurs, les acteurs du marché et les régulateurs. Ces derniers ont un rôle clé à jouer dans la mise en place d’orientations et d’outils pour renforcer la cyber sécurité mais ils ne peuvent pas agir seuls. Il est donc essentiel que les multiples parties prenantes de l’écosystème travaillent ensemble et développent  des solutions pratiques pour sécuriser les réseaux », a notifié Luc Tapella

19ème carrefour, un cadre de définition  de meilleures approches de solutions

Ouvrant les travaux, le ministre du Congo Brazzaville, Léon Juste Ibombo a fait savoir que ce  19ème séminaire  est un cadre de définition  de meilleures approches de solutions pour conférer  aux différents réseaux  et leurs infrastructures plus de résilience. D’après lui, ce rendez-vous marque une avancée significative dans l’expertise avérée des moyens de lutte devant renforcer la souveraineté numérique des Etats parties prenantes.

« Renforcer la préparation numérique pour réussir la transformation digitale reste, comme vous le savez, un des défis majeurs à relever. Il vous appartient donc de donner à notre  réseau  ainsi qu’à nos Etats les arguments nécessaires à la mise  en œuvre des stratégies de résilience définies afin  de lutter plus efficacement contre la cybercriminalité », a-t-il signifié.

Pour sa part,  la vice-Présidente,  Lydie OMANGA de l’ARPTC a indiqué que ce séminaire, permettra d’aborder les aspects soulevés par la thématique de résilience et de sécurité des réseaux. C’est aussi une occasion pour les acteurs de partager leurs connaissances, le savoir-faire et leurs expériences sur cette problématique.

ACP/Zng/ODM/OB/Thd/MNI