Le président de la CENI lance une session de formation sur la gestion de la chaîne logistique électorale

0
127
De gauche à droite : Toto Mabiku (SEN), Paul Mulemberi (Rapporteur Adjoint de la CENI), Denis Kadima (Président de la CENI) et Mountaga Sylla (Directeur pays IFES

Kinshasa, 24 mai 2022 (ACP).- Le président de la CENI, Dénis Kadima Kazadi a lancé lundi, une session de formation sur la chaîne logistique électorale à l’intention des agents et cadres de son institution, dans le but de relever quelques défis liés à la bonne organisation des élections, au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel Memling, dans la commune de la Gombe. « Durant les précédents cycles électoraux, les contraintes logistiques ont constitué et constituent encore de nos jours des défis majeurs à l’organisation des élections dans notre pays », a rappelé  Dénis Kadima.

Pour lui, cette formation à laquelle prennent part 35 agents du cabinet et 20 membres du secrétariat exécutif national a pour objectif principal d’améliorer l’organisation des processus électoraux, par une gestion rationnelle de la logistique opérationnelle.

Le président Denis Kadima a saisi cette occasion pour remercier le représentant pays de la Fondation internationale des systèmes électoraux (IFES),  Sylla Mountaga et celui de l’USAID, pour leur engagement et appui qui interviennent à point nommé.

Appel au partage d’expériences logistiques

Il a également invité les participants à identifier les points forts et faibles du plan logistique de la CENI, en vue de dégager les recommandations idoines, et à partager les expériences logistiques vécues dans le domaine notamment en rapport avec la gestion des entrepôts, des stocks et des risques ainsi que l’évaluation des capacités de transport et de stockage de différents matériels. « La logistique étant une question transversale, plus nous nous en approprions les principes et les pratiques en la matière, plus nous pourrons minimiser les risques liés à sa gestion », a souligné, pour sa part, le représentant  pays de l’IFES, Sylla Mountaga.

De son côté, le secrétaire exécutif national, Thotho Mabiku Totokani,  a annoncé l’organisation, dans les tout prochains jours, des tests pratiques pour le recrutement de 9.000 préposés à la collecte des données cartographiques et  qui seront déployés, dans un bref délai, sur toute l’étendue de la République.

Cette formation précède le démarrage des opérations d’acquisition de différents équipements et de leur déploiement depuis les sites de production jusqu’à leurs lieux d’utilisation à travers le pays, signale-t-on.

ACP/