Catherine Kathungu au Sommet « Voyage d’expiation et de réconciliation de la mère Afrique et de la réunion avec sa diaspora »

0
165

Kinshasa, 26 mai 2022 (ACP).-La ministre congolaise de la Culture, arts et patrimoines, Catherine Kathungu Furaha séjourne au Panama, en Amérique du Sud, depuis le 24 mai dernier, dans le cadre du Sommet exceptionnel intitulé « Voyage d’expiation et de réconciliation de la mère Afrique et de la réunion avec sa diaspora » prévu du 19 au 25 mai 2022.

La ministre Kathungu va, à la même occasion, rencontrer à Portobelo, la tribu Kongo des descendants d’esclaves vivant au Panama avec la culture congolaise depuis sept siècles, afin de les sensibiliser à aller investir en RDC et connaitre le pays et leurs origines.

Le voyage de la ministre de la Culture, arts et patrimoines, a, pour objet de rencontrer ces afro-descendants dont les arrières parents sont venus au Panama comme esclaves, partis de Siamfumu au Kongo Central, au XVIème siècle, en vue d’une réconciliation avec la diaspora et d’envisager de moyens de créer une banque d’investissement en RDC.

Le roi de Tahiti a, à cet effet, proposé des traités d’accords à soumettre aux autorités congolaises, en présence de la ministre de la Culture qui a été choisie pour accompagner ces projets avec un tourisme culturel mis pour l’essor d’une économie culturelle.

Les rois et princesses d’Haïti, du Nigeria, d’Afrique du Sud, du Maroc et une cinquantaine d’intellectuels ont choisi la RDC, d’où sont partis leurs parents au XVIème siècle comme esclaves.

Dans le cadre de la décennie internationale des Afro-descendants, cet événement historique unique en son genre dans les Amériques et les Caraïbes a été accueilli par le ministère de la Culture, l’autorité du tourisme du Panama, le ministère du Développement social ainsi que le maire de Panama.

Le déplacement à Panama City, puis au port de Portobelo, marque une étape importante dans l’histoire pour réaliser la réconciliation avec les Africains descendants de la traite des esclaves et qui composent aujourd’hui, la diaspora afro-descendante au Panama, dans les Amériques et dans les Caraïbes, apprend-on. ACP/ ZNG/ RNL/ NIG/ MNI/ SGB/ TKM