Les FARDC encouragées dans leur traque des assaillants de CODECO ayant multiplié les attaques dans les localités  lacustres

0
275

Bunia, 27 mai 2022(ACP).- Le président de la société civile de la chefferie de Bahema Nord, située dans le territoire de Djugu, Charité Banza, a encouragé les Forces armées  de la RDC (FARDC) dans la traque  des  miliciens de CODECO qui ont multiplié ces derniers temps des attaques dans les localités se trouvant au bord du lac Albert.

Pour lui, ces assaillants visent à travers ces attaques à ouvrir un couloir jusqu’au lac Albert afin de s’approvisionner en armes et munitions de guerre pour poursuivre leur plan machiavélique, celui de tuer la paisible population et détruire leurs biens.

Parmi les cas de ces attaques, Charité Banza a cité le cas du camp de pêche de Soba où en date du 25 mai 2022 ces malfrats ont massacré huit (8) personnes, deux (2) autres se sont tirées avec de blessures graves.

Par la même occasion, il a dénoncé l’attitude de certains leaders de la région qui accusent faussement certains officiers de l’armée de massacrer les populations pourtant, a-t-il fait remarqué, ces vaillants officiers et leurs éléments se sacrifient pour défendre les intérêts de la population et de leurs biens face aux forces négatives.

« Lorsque les miliciens de CODECO massacrent presque personne n’en parle même de l’intérieur. Et lorsque maintenant les militaires qui se retrouvent dans la région font correctement leur travail celui de protéger les civils et leurs biens il y a maintenant ces chefs et leaders qui sont dans les entités là bas se mettent à les accuser faussement auprès de la Monusco », a-t-il conclu.

ACP/ ODM/ RNL/ NKV/ SGB