Plus des 6.000 personnes en difficulté encadrées par l’Association des femmes et enfants vulnérables

0
55

Kinshasa, 27 mai 2022 (ACP).- La présidente de l’Association des femmes et enfants vulnérables (AFEV), Tesy Tshiovo, a indiqué vendredi au cours d’un entretien dans la commune de Lingwala, que sa structure encadre sur le territoire national, plus de 6000 personnes en difficulté.

« Parmi ces vulnérables, figurent notamment des pygmées, des personnes vivant avec l’albinisme, celles vivant avec handicap physique, des retardés mentaux, des orphelins abandonnés dans les rues ainsi que des femmes veuves et déshéritées », a-t-elle dit, précisant que cet encadrement consiste en l’hébergement, l’alimentation, l’administration des soins en cas de survenance des cas pathologiques sans oublier la remise à niveau de ces êtres humains défavorisés à travers la formation sur des métiers en vue de leur réinsertion socioprofessionnelle.

Créée en 2021, l’AFEV fonctionne grâce aux cotisations de ses membres et sympathisants ainsi que des dons et legs des partenaires altruistes et chrétiens.

ACP/ODM/RNL/NKV/SGB