Sud-Kivu : lancement de la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans la zone de santé d’Uvira

0
53

Uvira, 27 mai 2022 (ACP).– La cheffe de bureau de la division unique de la mairie d’Uvira, Jeanne d’Arc Chakupewa a lancé jeudi, au nom du l’autorité urbaine Kiza Muhato, la campagne de vaccination contre la poliomyélite sur toute l’étendue que couvre cette zone, a constaté l’ACP.

Jeanne d’Arc Chakupewa a rendu un vibrant hommage au Président de la République, Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au Premier ministre et à tout son gouvernement, ainsi qu’au maire d’Uvira qui, selon elle, n’ont aménagé aucun effort pour accompagner cette campagne jusqu’à sa matérialisation.

Elle a indiqué que la zone de santé d’Uvira a déjà enregistré 4 cas suspects de poliomyélite, et ces derniers, a-t-elle poursuivi, restent un signe d’alerte qui nécessitent une particulière attention.

Elle a précisé que pendant cette campagne, plus de 73 000 enfants seront vaccinés, avant de louer l’engagement des agents de santé qui, malgré les difficultés et problèmes, continuent à lutter contre tout ce fléau qui ne cesse d’endeuiller les villages, zones et quartiers.

La cheffe de bureau Chakupewa a appelé l’équipe sanitaire à rendre facile ce travail sur terrain pour que les familles puissent retrouver la bonne santé, soutenant que cette maladie a fait beaucoup de dégâts dans les communautés.

Elle a exhorté les parents d’amener les enfants pour les faire vacciner afin de barrer la route à cette maladie, les demandant de réserver un accueil digne aux équipes chargées de vaccination.

Différentes interventions des autorités sanitaires

 Le médecin chef de zone (MCZ) d’Uvira, Panzu Nimi,  a, dans son mot de circonstance, indiqué que vacciner c’est protéger les enfants,  avant de révéler que cette campagne durera 3 jours sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu dans ses 34 zones de santé, y compris celle d’Uvira qui abrite la 2ème ville de la province.

Il  est resté convaincu que les résultats après monitorage vont réellement montrer que les enfants ont bénéficié de ce vaccin pour leurs biens et leurs protections.

Le  médecin chef d’antenne du Programme élargi de vaccination (PEV) d’Uvira, Delphin Rukakiza, a, quant à lui, fait savoir que cette campagne vise les enfants de zéro à soixante-neuf mois (moins de 5ans), indiquant que l’antenne PEV d’Uvira qui couvre 9 zones de santé, attend vacciner 444 000 enfants dont 73 222 d’Uvira.

Il a dit que la campagne se fera par la stratégie porte à porte qui veut dire que les vaccinateurs vont passer maison après maison pour vacciner, insistant que les enfants qui ne seront pas atteint se feront vacciner le 4ème jour dans le cas de ratissage.

« Nous exhortons les parents à pouvoir faire vacciner leurs enfants pour qu’ensemble lutter contre cette maladie. Cette dernière constitue un problème majeur de la santé publique et a fait que les gens ont connu la situation d’incapacité physique qui entraîne la paralysie », a-t-il conclu.

ACP/ODM/RNL/NKV/SGB