La RDC considère désormais le M23 comme un mouvement terroriste

0
215

Kinshasa, 28 Mai 2022 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé vendredi à la cité de l’Union africaine à Kinshasa, la réunion du Conseil supérieur de la  défense, au cours de laquelle plusieurs décisions ont été prises, notamment celle de considérer désormais le M23 comme un mouvement terroriste et de surcroit de l’exclure du processus des discussions de Nairobi, a déclaré le ministre de la communication et médias, porte-parole du gouvernement,  Patrick Muyaya Katembwe, dans un compte-rendu lu à la Radiotélévision nationale congolaise.

Par ailleurs, la RDC met en garde le gouvernement rwandais dont l’attitude est de nature à perturber le processus de paix qui arrive  pratiquement  à son terme, avec les discussions de Nairobi où  tous les groupes armés, à l’exception du M23, se sont engagés sur la voie  de la paix.

Comme  mesure conservatoire, il a été décidé  la suspension  immédiate  des vols de la compagnie d’aviation Rwandair à destination de la République démocratique du Congo. Il a également été décidé de la convocation de l’ambassadeur du Rwanda accrédité en République démocratique du Congo,  pour lui notifier la désapprobation totale du Gouvernement congolais, a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Le Conseil supérieur  de la défense  dénonce  fermement  une campagne de manipulation ourdie par le Rwanda, accusant l’Armée de la RDC de collaborer  avec des forces négatives pour justifier son soutien au groupe terroriste du M23. La RDC salue la condamnation  unanime  de cette énième  aventure du M23 et de ses parrains par l’Union africaine, les Nations Unies, l’Union européenne, les Etats Unis et la Belgique.

Remerciant la population  pour son soutien  manifeste à l’endroit  des  forces armées  et de la police nationale  qui assurent  la protection  du pays et l’intangibilité  des frontières, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi a invité en même temps cette population à ne pas tomber  dans le piège de l’ennemi, tout en préservant la paix qui règne entre les différentes communautés.

Par ailleurs, la RDC tient à rappeler son engagement dans le cadre du processus du Nairobi  conduit par le président  Uhuru Kenyatta pour construire une paix durable avec tous les pays de la communauté de l’Afrique  de l’Est, a souligné enfin Patrick Muyaya.

ACP