Le CAMES honore à titre posthume le défunt ministre de l’ESU, Léonard Mashako Mamba

0
163

 Kinshasa, 28 mai 2022 (ACP).- La 39ème session ordinaire des ministres du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) a honoré vendredi, à titre posthume, le défunt ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Dr Léonard Mashako Mamba, pour son implication dans l’adhésion de la RDC au CAMES en 2011.

Feu le Pr Mashako Mamba a été, à cet effet,  décoré dans l’Ordre des palmes académiques du CAMES avec d’autres personnalités congolaises, dont l’ancien ministre de l’ESU, Théophile Mbemba et le  recteur de l’Université de Kolwezi, le Pr Yvon Mwengwe pour leurs contributions sur certains aspects techniques dans cette adhésion au CAMES.

Feu Dr Mashako Mamba a été, durant son parcours, ministre de la Santé (2001-2003), ministre de l’ESU (2008-2012), député national  (2012-2017) et l’un des initiateurs de la réforme de la loi cadre portant organisation de l’enseignement national promulguée en février 2014.

Sa veuve Perpétue Tambu Sudila, qui est présidente de la « Fondation Léonard Mashako Mamba », a salué les ministres de l’espace CAMES pour cette marque de reconnaissance et d’honorabilité à son défunt mari.  Elle a réaffirmé sa détermination à perpétrer ses actions humanitaires, à travers ladite Fondation, particulièrement à Kinshasa et à Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, en vue d’honorer davantage la mémoire de l’ancien ministre, Léonard Mashako.

Le médecin directeur de la Clinique Emeraude, une œuvre créée par feu le ministre Mashako, Dr Kungu Muka, a salué également ces hommages rendus à sa mémoire.

Il a réaffirmé son engagement à travailler dans cette Fondation qui œuvre pour « des activités à caractère philanthropique, scientifique, social et humanitaire » ainsi qu’à pérenniser cette formation médicale comme lui-même insistait de son vivant. ACP/