Le projet Oridjema dans la province de Kasaï au menu des échanges au ministère des Mines  

0
400

Kinshasa, 31 mai 2022 (ACP).- La ministre des Mines Antoinette N’Samba Kalambayi a échangé des vues le week-end à Kinshasa, avec une délégation de l’entreprise Antwerp World Diamond centre, sur le projet Oridjema dans la province de Kasaï, indique un document de ce ministère parvenu lundi à l’ACP.

Le chef de la délégation Mme Karen Rentmeesters qui conduisait la délégation l’entreprise Antwerp World Diamond centre auprès du ministre a fait savoir qu’Antwerp World Diamond  est  une société publique-privée qui représente et coordonne officiellement le secteur diamantaire anversois et va  s’occuper du diamant dans la province du  Kasaï.

Le projet Oridjema  permettra à développer une  chaîne des valeurs des diamants   produits par des coopératives et  issue de l’exploitation  artisanales ainsi que de petites échelles, précise le document, qui relève également qu’il a été  lancé à Kananga avec l’appui du CEEC et SAEMAPE  sous la bénédiction du ministre des Mines.

Le Directeur Général du SAEMAPE,  Jean Paul Kapongo,  a indiqué que le lancement de ce projet est un pari gagné grâce à l’implication de Mme la ministre des Mines  qui consiste à encadrer tous  les artisanaux du pays suivant la vision du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de créer les millionnaires congolais.

Le  Directeur général du  CEEC, Freddy Mwamba a pour sa part, laissé entendre que la traçabilité ne vient pas voler le diamant des artisanaux mais  renforcer la production. Le CEEC et le SAEMAPE encadrent  les partenaires et facilitent le travail de taillerie de diamant pour qu’il  prenne plus de valeurs lors de sa vente, a-t-il dit.

Les deux services spécialisés du ministère des Mines mettront une batterie d’actions pour la  formation et l’encadrement de ces artisanaux. Le Projet Oridjema a été accueilli avec faste par les natifs du Kasaï.

ACP/Kayu /CDN