La créativité de la parole placée au centre de la 19ème édition du Festival Lisapo  

0
173

Kinshasa, 1er juin 2022 (ACP).– Le responsable de la Compagnie tam-tam et organisateur de la 19ème édition du Festival « Lisapo », Valentin Kuamba Kuka, a affirmé, mardi, que la créativité de la parole a servi de moyen pour prolonger l’art de récit et de la parole, au cours de la cérémonie de clôture de cette édition, organisée au sein de l’espace « Awart », dans la commune de Bandalungwa.

Selon lui, la créativité de la parole implique la mise en place d’espaces d’expressions des conteurs dans le cadre de la mission assignée au métier de conte, celle de promouvoir et de perpétuer les traditions africaines dans le but de créer une conscience collective.

Il a, à cet effet, annoncé une série de spectacles prévus pour chaque fin du mois ou après trimestre pour donner la possibilité aux artistes de beaucoup créer, de familiariser le public aux différents récits des contes, ainsi que de se préparer à remporter les médailles dans la discipline du conte aux prochains jeux de la francophonie en 2023 à Kinshasa.

De son côté, l’artiste conteur Burkinabè, KBG, a souligné l’importance des enseignements en la matière, dispensés dans des ateliers et qui constituent une continuité de ce métier de transmission des valeurs africaines, ajoutant que le conte pousse les peuples à la recherche de l’identité l’authentique se trouvant dans un passé lointain.

Pour sa part, l’artiste humoriste, Jovitha Songwa a invité les parents à envoyer leurs enfants apprendre cet art qui fournit des notions élémentaires sur la syntaxe et contribue à l’amélioration de la diction, voire de la prise de parole en public.

« Nécessité d’accompagner les arts de la parole »

Par ailleurs, l’artiste musicien et gestionnaire de l’espace culturel Awart, Fred Kabeya a insisté sur la nécessité d’accompagner le festival « Lisapo », appelé également les arts de la parole, ajoutant que ceci est l’un des premiers festivals de la parole en Afrique centrale.

Il a fait savoir que les autorités doivent être réactives aux demandes de telles activités, surtout que ce festival a totalisé 27 ans d’existence.

Cette 19eme édition s’est déroulée du 24 au 31 mai dans le but d’amener les spectacles d’une façon itinérante dans différents endroits où les arts des récits et de la parole sont moins exposés.

ACP/Kayu/OB/KJI/SGB/KMT/KAF/CDN