Le couple royal belge depuis ce mardi en visite officielle en RDC

0
350

Kinshasa, 07 juin 2022 (ACP).- Sa Majesté le Roi des  Belges, Philippe Léopold Louis-Marie, accompagné de son épouse, la Reine Mathilde d’Udekem d’Acoz d’Acoz est arrivé à Kinshasa mardi dans l’après midi, pour une visite officielle de six jours en République démocratique du Congo.

Le Couple royal belge a été salué à son arrivée à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo accompagné de son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi.

Après les honneurs, les couples royal et présidentiel se sont dirigés au pavillon présidentiel pour un premier tête-à-tête, avant de quitter l’aéroport international de N’djili pour l’hôtel Pullman, dans la commune de la Gombe.

Première visite du Souverain belge en RDC

Le Souverain belge, qui est à sa première visite en République démocratique du Congo, est accompagné de quelques officiels du Royaume dont le Premier ministre belge, Alexander De Croo, et quelques  membres du gouvernement.

Il s’agit d’une visite officielle au cours de laquelle le Roi des Belges vient rendre la politesse au Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, en 2019 dès son accession à la tête du pays, avait réservé à la Belgique ses premiers voyages en tant que nouveau Président de la République.

Durant son séjour au pays, le Roi Philippe s’adressera à la population congolaise à partir du Palais du peuple de Kinshasa, à Lingwala, après qu’il aura décoré au mémorial des Anciens combattants, dans la commune de Kasa-Vubu, le caporal Kanyuku, qui a totalisé 100 ans d’âge, pour avoir combattu vaillamment pendant la 2ème guerre mondiale sous la bannière belge.

Il est également retenu, parmi les cérémonies prévues au programme du séjour congolais du couple royal,  la restitution symbolique d’un échantillon d’œuvres d’arts congolais logées, depuis des décennies, au Musée de Tervuren, en Belgique.

 L’on cite, en outre, le déplacement de  Lubumbashi, dans le  Haut-Katanga, où le Roi des Belges échangera avec les étudiants de l’université de Lubumbashi, et à Bukavu, au Sud-Kivu, où il visitera l’hôpital de Panzi du Dr. Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018. La visite de l’Institut international de technique agricole (IITA) à Kakombo, non loin de Bukavu, fait particulièrement partie du programme.

Le Roi Philippe est le 7 ème roi des Belges depuis le 21 juillet 2013, succédant ainsi à son père, le Roi Albert II qui avait abdiqué.

Le Souverain belge est le 7ème  Roi des Belges depuis le 21 juillet 2013, date à laquelle il avait succédé à son père, le Roi Albert II qui avait abdiqué.

Le descendant de Saxe Cobourg vient donc  réchauffer les relations entre le Royaume de Belgique et la République démocratique du Congo.

Plusieurs hautes personnalités congolaises, à savoir les présidents de l’assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia Pwanga et du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo ; le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde ; des membres du gouvernement, des députés et sénateurs, des chefs d’entreprises tant publiques que privées, des officiers généraux des FARDC et de la PNC, tous, se sont rangés derrière le couple présidentiel pour réserver un accueil digne au Roi et à la Reine des Belges.

Le Roi enterre un passé tragique, selon Christophe Mboso

Réagissant à chaud sur le tarmac de l’aéroport international de N’djili, le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a indiqué que « le Roi des Belges vient ouvrir une nouvelle page de l’histoire de la coopération entre le royaume de Belgique et la RDC ».

Sa majesté le Roi Philippe saluant le comité d’accueil

« Le souverain Belge vient enterrer un passé tragique et douloureux de l’histoire commune », a-t-il déclaré, avant de demander aux congolais de bien accueillir le couple royal, rappelant que les congolais considèrent la Belgique comme « leur seconde patrie ».

ACP/Kayu/RNL/Fmb/NKV/SGB