Les jeunes entrepreneurs invités à travailler pour booster le développement de la RDC

0
275

Kinshasa, 08 Juin 2022(ACP).- Le conseiller du ministre de la Jeunesse, initiation à la nouvelle citoyen et cohésion nationale, Joseph Mukendi,  a  invité, mercredi,  les jeunes entrepreneurs  à  travailler pour booster le développement de la RDC, à l’issue d’une table-ronde  axée sur la participation  de l’effort national, organisé du 06 au 08  au secrétariat  général de la jeunesse dans la commune de  Kalamu.

Il a encouragé les jeunes à redoubler d’efforts , à entreprendre des actions à impact visible à travers  notamment des ateliers  des renforcements des capacités, formations, partages d’expériences afin d’être à  la hauteur de ses tâches lors de la présentation des projets  pour bénéficier des projets que le gouvernement met en place pour accompagner les jeunes.

« L’investissement  des jeunes est parmi les phases prioritaires  du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi  qui  met à la disposition des jeunes congolais des fonds  afin qu’ils  contribuent à la construction de la RDC », a-t-il renseigné.

Le conseiller Joseph Mukendi les a exhortés à courir derrière l’expérience, la formation pour une bonne gestion, l’apprentissage en vue d’être plurisectoriels.

La sensibilisation et l’identification des jeunes entrepreneurs

Pour le directeur en charge de l’emploi et entreprenariat des jeunes, Luki Ndotoni, l’objectif de cette  table-ronde était notamment de sensibiliser   les jeunes,  les cartographier  pour les  identifier,  officialiser leurs différentes structures et leur faire signé un engagement formel.

« Ces assises étaient capitales  au regard de pourcentage démographique élevé que représente les jeunes  en RDC. Seuls les  jeunes entrepreneurs n’arriveront pas à relever ces défis. Raison pour laquelle l’encadrement de ces derniers s’avère nécessaire  pour leur participation à l’économie nationale »,  a-t-il souligné.

Le directeur Luki a indiqué que sa direction a débuté avec la sensibilisation des jeunes depuis 2018, malheureusement, le   constat est que jusque-là plusieurs diplômés et licenciés sont  des chômeurs, d’où  le souci du gouvernement de les appuyer  dans leurs domaines respectifs en dépit des difficultés financières  auxquelles sa juridiction est confrontée.

Dans l’attente d’un bon résultat, il a émis le vœu de  voir l’épanouissement  de ces jeunes entrepreneurs dans toutes les provinces de la RDC.

Par ailleurs,  Ruth Kie de la province de Kwilu a,  au nom des participants, salué cette initiative combien louable et remercié les organisateurs de  ces assises.

Elle a recommandé au gouvernement la création d’un fond de promotion des jeunes entrepreneurs,  de signer des arrêtés pour la Coordination nationale des jeunes (Conaje) et d’encourager la Mission participative de l’emploi et entrepreneuriat des jeunes(Mpeej), de cartographier les jeunes entrepreneurs dans les 26 provinces et renforcer les jeunes à participer dans différents ateliers. ACP/