Plaidoyer d’un acteur social pour le soutien des projets des jeunes acteurs de développement

0
158

Kinshasa, 13 Juin 2022 (ACP).- Le président de l’ONG ’’Actes Kinois à travers les 24 communes (AK24)’’, Pierre Damien Tshimanga Ngindu, a recommandé le week-end, lors d’un entretien avec l’ACP dans la commune de la Gombe, au président de la République, Félix Antoine Tshisekedi,  la création de la classe moyenne en RDC, en soutenant les projets des jeunes acteurs de développement versés dans la transformation des  déchets plastiques en pavés.

M. Tshimanga a toutefois déploré le manque au pays des institutions financières locales pour financer les grandes actions de développement endogène, affirmant que l’appui de celles-ci dans leur secteur représente assez d’avantages.

Outre que la ville de Kinshasa redeviendra, comme d’antan, Kin-la-belle du fait du ramassage au quotidien des  déchets plastiques jonchant les rues et remplissant  les poubelles que l’on a du mal  à dégager fréquemment.

En plus,  les  déchets orientés vers l’ONG AK24 et les structures similaires serviront à la production des pavés utiles, notamment, à la réhabilitation des tronçons routiers à coût réduit, à peine 1 million de dollars Américains pour 3 kms, tout en absorbant assez des jeunes encore désœuvrés  dans ce travail au lieu de les laisser rejoindre le banditisme dans les rues.

Enfin,  la possibilité pour  les jeunes  cerveaux  initiateurs de projets de  transformation des déchets  plastiques et d’autres ordures en produits utilitaires de s’ennoblir ou de devenir  de part la vente de leur production, des millionnaires, selon le vœu du chef de l’Etat, a souligné le président d’AK24.

 L’ONG ‘’AK24’’ dont le siège est à Mbudi dans la commune de Mont-Ngafula fonctionne difficilement sur fonds propres au sein de la plateforme dénommée Regroupement des gestionnaires des déchets(RGD).

ACP/Kayu/CKM/JFM/SGB/CDN/MOP MNO