Présentation de l’outil «JTI» aux responsables des médias de Kinshasa

0
217

Kinshasa, 13 juin 2022 (ACP).- Les responsables des médias de la ville province de Kinshasa, ont participé samedi en la salle des conférences de la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO) dans la commune de la Gombe, à un atelier de présentation de l’outil « Journalim Trust Initiative (JTI) », en vue de favoriser la crédibilité du journalisme de qualité.

Le gestionnaire principal de l’ONG internationale « Journalistes for human rights (JHR) », Prince Murhula, a, à cette occasion, invité les professionnels des médias à lutter contre les « fake news » dans leur travail quotidien.

Le président du conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), Tito Ndombi, a salué à l’occasion cette initiative, car, a-t-il dit, cet outil de « JTI » permettra aux journalistes de renforcer leurs capacités intellectuelles afin de ne pas tomber dans les « fake news » qui d’une part, détruisent leur propre image vis-à-vis des tiers, et de l’autre, celle de leurs maisons de presse. « Cet atelier tombe à point nommé ; les vrais professionnels des médias pourront désormais se démarquer sur terrain à travers cet outil », a dit M. Ndombi, avant de remercier les organisateurs pour le choix du sujet.

De son coté, le responsable pour l’Afrique « JTI », Marc Aboflan, a défini le « Journalism Trust Initiative » comme étant un instrument évolutif et testé qui se base sur l’autorégulation. Cet instrument fondé sur une norme officielle « ISO », s’établit grâce à l’auto-évaluation complétée par un audit externe.

Il a fait remarquer qu’il était important d’échanger avec les responsables des médias autour de JTI en vue d’améliorer un travail de qualité de service au sein de leurs organes de presse, car, d’après lui, la qualité et la transparence vont des paires à travers leur responsabilité.  « Un bon journaliste pour faire prospérer les médias, doit  intégrer la notion de management pour faire avancer son travail », a-t-il indiqué.

Il sied de rappeler que l’outil « Journalim Trust Initiative (JTI) », a été initiée par l’ONG Reporters sans frontières (RSF), chargée de sa mise en œuvre du point de vu mondiale. Elle a été financer par l’Union Européenne, la Radio- Télévision (UER/EBU) et l’Agence France Presse (AFP), en partenariat avec « Journalists for human Rights (JDH/ JHR-RDC ». ACP/Kayu/CKM/JFM/SGB/CDN/MOP