Participation de l’ANADEC à l’atelier sur la campagne de dissémination et de plaidoyer

0
168

Kinshasa, 14 juin 2022 (ACP).- L’Agence nationale de développement de l’entrepreneuriat congolais (ANADEC), à travers son directeur général, Ezéchiel Biduaya Musumbu, a pris part lundi à Kinshasa, à l’atelier de partage du plan de dissémination et de plaidoyer, Co-organisé par l’ONU- Femmes ; l’unité de coordination du Projet d’appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises (PADMPME) ; en collaboration avec le ministère de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises (EPME) et celui du Genre, famille et enfant, a appris l’Acp mardi de ladite agence.

Selon la source, il était question, au cours de ces assises, de lancer et d’intensifier la campagne sur, notamment la réforme et la dissémination des textes de lois en faveur des femmes ; l’autonomisation économique de la femme congolaise ainsi que la vulgarisation des lois sur la protection de la femme.

Au cours de son intervention, le directeur général de l’Anadec  a, rappelé que les femmes et les jeunes sont au centre de préoccupations du projet Padmpme, dans son volet « Initiative personnelle » qui consiste à informer et à former les femmes pour qu’elles soient capables de développer des projets pouvant bénéficier d’un accompagnement.

« Nous devons rendre les femmes entrepreneures autonomes dans l’exercice de leurs activités, au travers ces différents textes de lois qui seront vulgarisés, afin de les protéger face aux détracteurs de leurs produits sur le plan interne et international », a souligné Ezéchiel Biduaya.

Prenant la parole a son tour, le coordonnateur national du Padpme, Alexis Mangala, a loué l’initiative de l’Onu Femmes en sa qualité de prestataire technique de la mise en œuvre dudit projet et la bravoure des femmes entrepreneures dans la réalisation dans leurs activités. Quant à Mme Chantal, représentant résident de l’Onu-Femmes, elle a mis un accent sur les lois sur la protection de la femme. Elle a demandé aux représentants des associations professionnelles à mener un plaidoyer en faveur de leurs membres, auprès des décideurs.

Au nom du ministre d’Etat en charge de l’Entreprenariat, petites et moyennes entreprise, le conseiller François Ngoma  a encouragé toutes les femmes entrepreneures présentes à l’atelier. Il les a exhortées à innover, chacune dans son secteur d’activité, avant de les inviter à s’impliquer dans la vulgarisation et l’application des lois qui garantissent leur autonomisation ainsi que leur protection.

Pour rappel, cet atelier de un jour a connu la participation de plusieurs personnalités. Outre le représentant du ministre d’Etat en charge de l’Epme et le directeur général de l’Anadec, il y avait également le directeur général du guichet unique de création, des responsables ainsi que  le coordonnateur national du Padmpme. Le tout s’est clôturé par la visite des stands, des expositions des entrepreneurs ainsi que les échanges des vues entre entrepreneurs et différentes structures d’encadrement des Pme.

ACP/ZNG/ODM/OB/Thd/MNI/NMM/HBB/MOP