Plaidoyer de l’UNICEF pour la promotion des droits de personnes atteintes d’albinisme

0
240

Kinshasa, 14 juin 2022 (ACP).- Le Fonds de Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et ses partenaires ont sensibilisé lundi dernier, en marge de la célébration de la Journée internationale de l’albinisme le 13 juin de chaque année, le monde sur la promotion des droits de toutes personnes atteintes d’albinisme, indique un communiqué de presse de cette structure parvenu mardi  à l’ACP.

Sous le thème « Unis pour faire entendre nos voix », cette journée internationale de sensibilisation, a fait savoir l’UNICEF et ses partenaires, est une occasion pour le monde entier d’élever la voix pour rappeler que chaque enfant doit pleinement bénéficier de ses droits quelle que soit sa différence.

Signalons que la journée est un point d’ancrage essentiel pour « faire entendre la voix » de chaque enfant atteint d’albinisme à travers le pays pour l’instauration d’un environnement sûr et sécurisé permettant son plein épanouissement.

En RDC, des manifestations ont été organisées tant à Kinshasa que dans les provinces pour exhorter tout le monde à considérer l’albinos comme un frère ou une sœur à part entière sans discrimination.

Pour rappel, les préjugés contre les personnes vivant avec l’albinisme sont fortement ancrés dans la perception de plusieurs communautés.

L’albinisme est une maladie héréditaire, non contagieuse et qui existe dans le monde entier, indépendamment de l’appartenance ethnique ou du genre. Ce qu’il faut savoir est que, « dans les deux cas, d’appartenance ethnique et du genre, les deux parents doivent être porteurs des gênes pour le transmettre, même s’ils ne sont pas eux-mêmes atteints d’albinisme », conclut la source.

ACP/Zng/ODM/OB/Thd/MNI/HBB/MOP