Sud-Kivu : session d’échange transfrontalier entre les professionels des médias et les jeunes activistes sur  les stratégies de lutte contre les discours de haine

0
288

Uvira, 16 juin 2022 (ACP).- L’O.N.G radio La Benevolencija-HTF a facilité mercredi, à Uvira, par vidéo conférence, la session d’échange transfrontalier entre les professionels des médias en ligne et classiques, les bloggeurs et les jeunes activités de la RDC et du Burundi, sur les stratégies de lutte contre les discours de haine.

Selon le facilitateur de cette activité et chargé de programme au sein de cette institution, Baudouin Kabailamai Wesi, ces assices axées sur la redynamisation et renforcement de la capacité du forum « non au secours de haine » afin qu’il soit capable de détecter, contrecarrer et décourager la croissance accrue de la propagation des paroles et discours haineux ainsi que les messages d’incitation aux violences inter-groupes identitaires et nationalistes dans les pays de la région de grands lacs, s’inscrivent dans le projet « médias pour le dialogue, M4D2 » qui touche les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri ainsi que les parties du Rwanda et du Burundi, frontière de la RDC dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration de la stabilité de la coopération régionale afin promouvoir de confiance et la cohabitation pacifique au sein des communautés transfrontalier et migrants.

Il a fait un constat un an après le lancement que le réseau qui était de 70 personnes, ne s’engage plus régulièrement et systèmatiquement à contribuer efficacement à contrecarrer les effets de discours haineux et message d’incitation aux violences sur les attitudes et comportements des populations des pays de la région de grand lacs, l’autre réseau des correspondants radios du M4D ne produit pas systématiquement une analyse sur les paroles dangereuses, et un déséquilibre au niveau des membres du réseau (entre participants congolais, rwandais et burundais).

Le coordinateur de cette organisation dans la région de Grands Lacs, Johan Deflander, a remercié les participants pour la liste des recommandations formulées au niveau des médias et au niveau du réseau, ajoutant que les journalistes et bloggeurs ont des responsabilités en matière da la haine au niveau de la sensibilisation du grand public qui résulte à donner une bonne information sans discrimination.

Pour lui, le forum permet de travailler ensemble au niveau régional, car, a-t-il expliqué, les paroles haineuses circulent entre différentes nationalités opposant le Rwanda à la RDC et au Burundi, et vice versa, et cela doit être contrecarrer au niveau de la region, car, d’après lui, ensemble on est fort à identifier les paroles de la haine, les analyser et les corriger, souhaitant voir ce réseau plus opérationnel et efficace que l’année dernière.

ACP/ZNG/RNL/NIG/TKM/MNI/CDM/MOP