La RDC, le Nigeria et l’Inde sont les pays les plus touchés dans le monde par la drépanocytose

0
409

Kinshasa  20 juin 2022  (ACP).- L’Inde, le Nigeria et la RDC sont les pays les plus touchés dans le monde par la drépanocytose ou l’anémie SS, a déclaré dimanche le médecin directeur adjoint du Centre de médecine mixte d’anémie SS (CMMASS) de Kinshasa, le Dr Bobo Ricklain Miselenge, au cours d’un entretien avec l’ACP à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la  drépanocytose.

En RDC, a-t-il indiqué, 20 à 30% de la population portent le germe S. Le Dr Miselenge a appelé la population à prendre conscience de cette maladie pour savoir comment  l’éviter. La drépanocytose, a-t-il expliqué, est une maladie génétique héréditaire caractérisée par la falciformation de lhémoglobine. Cette maladie, au regard des statistiques, constitue un problème de santé publique, a affirmé ce médecin.

Il a demandé aux jeunes couples de se faire examiner par le test prénuptial d’électrophorèse pour connaitre  leur statut  en vue d’eviter la naissance d’un enfant drépanocytaire. En RDC, le nombre de nouveaux cas de drépanocytose s’élève à près de 1.000 chaque année, précise-t-on.

La Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose a coïncidé cette année avec l’opérationnalisation du nouveau laboratoire inauguré à cette occasion par le ministre de la Recherche scientifique, José Mpanda.

Le thème national de la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose cette année porte sur « Protection de la drépanocytose dans le contexte de la couverture  santé universelle » n. La Journée mondiale de la drépanocytose a été instaurée le 16 juin 2009 par l’Assemblée générale des Nations-Unis dans le but de sensibiliser le grand public à son traitement, rappelle-t-on. ACP/Kayu/OB/JFM/SGB/HBB