L’école de la Liberté remporte la finale du Concours provincial des « Génies en herbe » de Kinshasa

0
72
De g. à d. : le ministre provincial de l’EPST Charles Mbutamuntu et le promoteur  de l’école de la Liberté Matteo Galloni

Kinshasa, 22 Juin 2022 (ACP).- L’école de la Liberté a remporté, mercredi, le trophée du concours provincial des « Génies en herbe » face au Centre d’enseignement les Gazelles, à l’issue de la dernière rencontre organisée à l’hôtel de ville de Kinshasa devant le ministre provincial en charge de l’éducation, les directeurs provinciaux, les parents et chefs d’établissements.

Ce match était caractérisé par un jeu de questions-réponses, dont la plupart des questions étaient basées sur les matières apprises à l’école, notamment  l’histoire,  la géographie, la chimie, la physique, les sports, etc.

Le ministre provincial en charge de l’éducation, Charles Mbutamuntu Lwanga, s’est dit satisfait de l’aboutissement de ce concours qui promeut le système éducatif congolais qui était terni pendant un moment.

Il a, en outre, promis la pérennisation  de cette initiative qui booste la culture de la lecture dans le chef enfants qui constituent l’avenir de la RDC.
Le ministre Mbutamuntu a également remercié les organisateurs, les parents et les chefs d’établissements scolaires pour l’encadrement de ces génies. Par ailleurs, M. Francis Bolokoko, coordonnateur de l’action pour l’enseignement et la culture (APEC), qui est la structure organisatrice de ce concours,  s’est dit ému de la réussite de cette première édition du concours des Génies en herbe de Kinshasa, qui a débuté le 14  juillet 2021 et qui a connu plusieurs réalité dues à la pandémie de Covid 19 et à la grève des enseignants.

Il a indiqué que ce concours a  redonné  le goût de la lecture aux apprenants. « Depuis un moment cette culture de la lecture avait disparu  au près  des écoliers », a-t-il dit. Environ 50 écoles de différentes provinces éducationnelles de la ville de Kinshasa se sont mesurées jusqu’à la victoire finale cette école de la province éducationnelle de Tshangu, note-t-on.

Cette coupe signifie l’amour de la lecture, selon le prometteur de l’école de la Liberté

Le promoteur de l’école de la Liberté, Matteo Galloni, s’est dit honoré par la victoire de son école à la première édition du  concours des Génies en herbe de Kinshasa, qu’il attribue à l’amour de la lecture.

Il   a qualifié de « concours d’excellence qui suscite le goût de l’étude aux élèves », avant d’ajouter : « j’au vu la façon dont ces écoliers se sont donnés pour qu’aujourd’hui ils arrivent à remporter ce trophée ».

L’école de la Liberté, vainqueur de la compétition, est située dans la commune de Masina, signale-t-on. ACP/