L’univers des médias a changé avec l’Internet, selon le président du CSAC

0
55

Kinshasa, 23 juin 2022 (ACP).- L’univers des médias a profondément changé avec l’internet et les médias en ligne dont la régulation pose problème, a déclaré mercredi,  le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) de la RDC, Christophe Tito Ndombi,  dans une communication au Forum sur le projet d’action contre le discours de haine en Afrique Centrale tenu à Kinshasa.

Selon lui, la régulation est à un tournant difficile avec la prolifération des médias en ligne et le discours de haine. La transition numérique a créé de nouveaux éléments qui n’ont pas été pris en compte par le législateur. «  Il s’agit d’un défi énorme, avec plus de 500 stations de radios et 260 chaînes de TV à Kinshasa, et autant de médias en ligne. Ce qui se passe en RDC, c’est le vrai « brassage » dans ce domaine », a-t-il souligné.

Un représentant du Tchad a, dans son intervention, au nom de son pays, souligné que le discours de haine est devenu un « bien marchand ».

La Haute autorité des médias du Tchad, a-t-il dit,  attend du forum de Kinshasa un engagement ferme pour affirmer l’opposition contre le discours de haine. Une agence nationale tchadienne de sécurisation informatique électronique a été créée pour réguler la presse en ligne, note-t-on.  ACP/