Plaidoyer pour la réforme du système éducatif congolais

0
173

Kinshasa, 23 juin 2022 (ACP).- La présidente de la Fondation Nehema, Ketsia Olangi, a plaidé jeudi auprès du gouvernement de la République, pour la nécessité de reformer le système éducatif congolais hérité des colonisateurs, au cours d’un forum organisé par la structure « AGES business School », au fleuve Congo hôtel dans la commune de la Gombe.

A l’issue de cette activité, Mme Olangi a indiqué que ce système éducatif belge remplis des notions théoriques, n’a pas profité aux Congolais d’être compétitifs sur le marché d’emploi tant au niveau national qu’international. Tandis que celui des anglo-saxons est beaucoup plus pratique, d’où son appel au gouvernement à adopter le système anglais afin d’appuyer les centres d’encadrements et les écoles spécialisées.

Pour sa part, l’Ir. Guylais Kikudi, un des administrateurs de « AGES business school », a fait savoir que cette structure fournit des services éducatifs pour impacter l’Afrique. Elle intervient dans la compréhension du contexte des besoins d’emplois dans lequel évolue la société, les défis à relever, les expériences et participe à leurs solutions.

« AGES business school utilise la technologie pour faciliter l’éducation et se concentre sur l’apprentissage pour assurer la participation et l’application de la transformation de l’esprit », a-t-il dit.

De son coté, le professeur Fred Ogola, doyen exécutif « AGES Business School », a par ailleurs signalé que cette structure poursuit plusieurs objectifs entre autres la production des cadres de premier plan dans un avec une compétitivité continentale et internationale afin de contribuer à l’économie mondiale et au progrès des individus et des communautés. ACP/Zng/RNL/NKV/MMC/HBB/NMM