Nord-Kivu : les cadres de base engagés à lutter contre les attaques orientées sur les connotations tribalo-ethniques

0
178

Goma, 24 juin 2022 (ACP).- Les cadres de base, notamment les chefs de quartiers, des avenues, de cellules, et ceux de dix maisons, se sont dit engagés à accompagner l’appel des autorités provinciales demandant à  la population de Goma en particulier, et de la province du Nord-Kivu en général, d’éviter de commettre des actes de violence  sur certaines personnes sur  base de leurs appartenances tribalo-ethniques, les accusant d’être de mèche avec les rebelles du M23, a appris l’ACP jeudi de M. Ndadiri Khilira, porte-parole de ces cadres de base, peu après une rencontre avec le maire policier de la ville, François Kabeya Makosa, tenue  dernièrement à la grande salle de la mairie de Goma.

Selon lui, il ne servira en rien de croiser les bras face à cet appel, à forte raison que bon nombre des personnes  malintentionnées ayant des objectifs néfastes et cachés, lançaient déjà des appels exhortant les gomatraciens à procéder aux chasses aux hommes supposés être de mêmes tribus que les  éléments du M23 dont  la grande partie est composée des peuples tutsi et hutus qu’on trouvent au Rwanda tout comme dans la République Démocratique du Congo.

En fonction de ces appels, a-t-il révélé, quelques personnes en ont été victimes à travers la ville de Goma, où les uns ont subi des maltraitances corporelles et un commerçant qui lui  a vu certains de ses biens de commerce saccagés dans sa boutique au quartier Mapendo aux alentours du centre-ville de Goma.

Des actes, a-t-il rappelé,  qui ont été condamnés avec une dernière énergie par les autorités en place, qui en demandant à leurs administrés de cesser avec ce genres de comportement de peur de tomber dans les infractions punissables par la loi, ont mêmement  mis en contribution les autorités de base pour une action beaucoup plus efficace, dans le but d’éviter le pire qui semblait être évident avec les cas en enregistrés dans une occasion de rien du tout.

«C’est par cet appel lancé par les autorités provinciales et urbaines que, les cadres de base de la ville de Goma, s’étaient concertés en mettant en place de stratégies trouvées solides pour sensibiliser les populations même par les mégaphones au-delà des rencontres populaires, pour relayer les messages et atteindre adéquatement l’objectif poursuivi», a-t-il conclu.

ACP/ODM/RNL/FMb/SGB/HBB