Le froid peut aggraver certaines maladies, selon un médecin

0
61

Kinshasa, 27 juin 2022 (ACP).- Le froid peut aggraver l’état de santé des personnes qui ont certaines maladies respiratoires, comme l’asthme, la bronchite chronique et des personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, a indiqué lundi, le Dr Hugor Onya, médecin aux Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK), au cours d’un entretien avec l’ACP.

Selon le Dr Onya, l’asthme est une maladie chronique (peut durer plusieurs années, voire toute la vie) caractérisée par l’inflammation, le rétrécissement et la contraction des voies respiratoires, et par la production d’un excès de mucus, rendant la respiration difficile. Il peut causer des troubles respiratoires, des douleurs thoraciques, de la toux et une respiration sifflante.

La bronchite chronique est une inflammation chronique des bronches et des bronchioles. Elle se définit médicalement comme une toux grasse, accompagnée d’expectorations pendant au moins trois mois consécutifs par an, depuis au moins 2 années consécutives.

L’air froid peut aggraver les maladies cardiovasculaires, car, il provoque également une contraction involontaire des vaisseaux sanguins, favorisant le détachement des plaques d’athérome (accumulation de dépôts graisseux et calcaires) présentes sur les parois des artères.

Pendant cette saison sèche, le déclenchement ou l’aggravation de ses maladies peut être prévenu en bien se couvrant.  Il est préférable de superposer plusieurs couches, plutôt que de se contenter d’un seul gros pull : la couche d’air entre chaque vêtement et joue le rôle d’isolant.

Les vêtements serrés qui coupent la circulation sanguine sont à éviter. Les choisir amples, avec une couche extérieure imperméable au vent et à l’eau.

Pour préserver les extrémités (mains, pieds) qui refroidissent plus vite, et se prémunir contre les engelures, il faut se munir de gants et de chaussures, de préférence à semelles antidérapantes pour éviter les chutes. Il convient de ne pas oublier de se couvrir la tête (bonnet, cagoule…), partie du corps par laquelle peut se produire, jusqu’à 30% de perte de chaleur. Le cache-nez peut compléter la panoplie, a-t-il recommandé. ACP/Kayu/JFM/NKV