La CENI sollicite l’accompagnement de l’UNC pour un aboutissement heureux du processus électoral

0
181

Kinshasa, 28 juin 2022 (ACP).- Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Didier Manara, a sollicité l’accompagnement de l’Union pour la nation congolaise (UNC) pour parvenir à un aboutissement heureux  du processus électoral en cours en RDC, lors d’une séance de travail qu’il a eue lundi au siège national de ce parti politique, avec son Secrétaire général Eraston Billy Kambale.

Cette rencontre rentre dans le cadre de la ronde qu’a entamée la centrale électorale au près des partis politiques et autres parties prenantes au processus électoral pour leur demander de s’impliquer à la réussite dans un climat apaisé dudit processus.

Didier Manara qu’accompagnait un membre de la plénière de la CENI, a rassuré l’UNC de l’engagement de son institution à tenir les élections dans le délai constitutionnel. C’est la raison, a-t-il dit, de la mise sur pied d’un cadre de concertation permanent qui va régulièrement mettre au parfum tous les partis politiques et la société civile sur l’évolution du processus électoral afin de récolter et d’intégrer régulièrement leurs observations.

« Un grand travail est en train d’être fait sur toute l’étendue du pays en vue de dresser un Atlas renseignant complètement sur toute la cartographie opérationnelle de la CENI, un outil qui sera le système nerveux de toutes les stratégies électorales des différents partis politiques », a fait savoir le vice-président de la CENI, avant de rassurer Billy Kambale de la mise sur pied de plusieurs innovations numériques pour faciliter la rapidité et la fiabilité du processus.

Vital Kamerhe tient à la tenue des élections dans un climat apaisé, affirme Billy Kambale

Pour sa part, le Secrétaire général Eraston Billy Kambale, a réaffirmé la ferme volonté du Président national de l’UNC, Docteur Vital Kamerhe, de voir le processus électoral enclenché par la RDC se tenir dans le délai constitutionnellement reconnu et dans un climat qui favorise la paix sur l’ensemble du territoire national.

Il a, par ailleurs, relevé la nécessité d’intégrer sa formation politique dans les différentes sphères de gestion des opérations électorales afin de permettre à l’UNC de joindre son expertise en matière électorale aux efforts fournis par la CENI.

Pour Billy Kambale, il est important que ses membres, dotés d’une expertise avérée, puissent prendre place au sein des Secrétariats exécutifs de différentes provinces y compris la capitale. «C’est la seule façon pour l’UNC d’avoir les assurances sur le processus auquel il veut pleinement donner son accompagnement», a-t-il dit, avant d’affirmer que l’UNC va participer activement au Cadre de concertation mis sur pied par la CENI.

ACP/Zng/ODM/FMb/CDN