Ituri : inquiétudes des acteurs de la santé sur une probable résurgence de certaines maladies après l’incendie du bureau du PEV

0
146

Bunia, 29 Juin 2022(ACP).- Les acteurs du secteur de la santé se sont dit inquiets sur une probable résurgence de plusieurs maladies après à l’incendie du bâtiment qui abrite le Programme élargi de vaccination (PEV) situé au quartier Mudzipela en commune de Chari dans la ville de Bunia avec de dégâts matériels très considérables.

Se confiant à l’ACP ils ont sollicité l’intervention urgente du gouvernement de la République et ses partenaires techniques et financiers pour la dotation du chef-lieu de l’Ituri d’une nouvelle chambre froide et de vaccins afin ont-ils indiqué de prévenir le danger qui guette la population de vingt-trois (23) zones de santé dont dépendent ce bureau du PEV d’autant plus qu’ils sont privées des vaccins.

Les dégâts matériels de ce sinistre qui a emporté plusieurs vaccins contre treize (13) maladies notamment la  COVID-19, la poliomyélite, la rougeole, la fièvre jaune et la tuberculose est estimé à près de 2.000.000(deux millions) de dollars américains.

Cet incendie qui s’est produit dans la nuit du 27 au 28 Juin 2022 que le camion anti incendie de la Monusco a tenté en vain de le maîtriser a également calciné sept (7) congélateurs, la chambre froide et les frigos qui servaient pour la conservation de vaccins, les ordinateurs, un générateur et de correspondances administratives.

D’après de sources concordantes un court-circuit serait la cause principale de cet incendie. La province de l’Ituri compte trente-six(36) zones de santé, souligne-t-on. ACP/Kayu/KJI/MMC/MNI/TKM/MOP