L’écrivain Albert Kokolomami propose une réforme judiciaire dans son nouveau livre « Des toges préjudiciables aux justiciables »

0
227

Kinshasa, 29 juin 2022(ACP).- L’écrivain  Albert Kokolomami Odimba a, au cours d’un échange, mercredi, avec l’ACP, affirmé que son nouveau livre intitulé « Des toges préjudiciables aux justiciables » propose une réforme judiciaire pour atteindre l’Etat de droit voulu.

Selon lui, ce livre édité et publié chez le Pangolin, présente certaines réalités qui ternissent la profession des personnes en toge noire, en l’occurrence l’argent qui est au centre, d’après lui, de toutes les mauvaises pratiques décriées dans ce domaine ayant pour absolue, faire respecter le droit.

A cet effet, l’auteur a reparti ces réalités en trois catégories, à savoir : la problématique de nomination au sein du pouvoir judiciaire qui tend à créer un pouvoir judiciaire partisan, la question chaotique de la magistrature exposant une certaine faiblesse dans le choix des magistrats ou l’interrogation de la mission première d’un avocat qui se confond parfois à celle d’une sentinelle du droit ou d’un défenseur complice de son client et la remise en cause de la fonction du défenseur judiciaire.

Il a déploré que le corps des défenseurs soit devenu un refuge de certains licenciés en droit pour échapper à la rigueur du barreau en rendant la vie difficile aux justiciables, avant de préciser que ce livre destiné aux étudiants et aux professionnels du droit ainsi qu’aux amoureux de la lecture propose quelques pistes de solution aux maux qui rongent le système judiciaire congolais afin de projeter un meilleur avenir.

Une œuvre conçue aussi de quelques enseignements des droits humains

Par ailleurs, Me Albert Kokolomami a fait savoir que cette œuvre ne présente, non seulement, les réalités vécues mais également une partie de matières des droits humains tirée dans certains programmes des formations de l’Ipeace, une ASBL œuvrant pour la promotion de l’accès à la justice.

Il a souligné l’importance de vulgariser cette connaissance auprès de la population pour l’instauration d’une paix durable et la bonne gouvernance, précisant que « Ipeace » organise quelques programmes de formation sur l’État de droit en faveur des élèves de l’école primaire et secondaire, en intégrant certaines notions de base sur les droits humains et la bonne gouvernance.

Albert Kokolomami Odimba est avocat inscrit au barreau de Kisangani et chef du bureau RDC de l’organisation sous régionale des Grands Lacs initiative pour la paix et droits humains Ipeace. Ce livre est sa première publication et signe son accession dans le monde littéraire. ACP/Kayu/TKM/HDD/CDN