62ème anniversaire de l’indépendance : le CERDYSOC plaide pour le retour de la dignité des Congolais

0
262
Le coordonnateur national du CERDYSOC, Danny Boss Singoma

Kinshasa, 30 juin  2022 (ACP).- Le coordonnateur national du Centre de ressources et de dynamisation de la société civile (CERDYSOC), Danny Boss Singoma a plaidé pour le retour de la dignité du peuple congolais, 62 ans après l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, dans une déclaration qu’il a faite jeudi à Kinshasa, à l’occasion de la commémoration de la fête nationale de la RDC.

Pour lui, c’est dans la dignité que le peuple Congolais pourra disposer de ses ressources naturelles du sol et du sous-sol, et l’utiliser en bon escient au profit du développement du pays.

Il a salué, à cet effet, la mémoire du Héros national Patrice Emery Lumumba, le tout premier Premier ministre du Congo indépendant, qui s’est sacrifié au nom de la dignité de tout un peuple.

« Le peuple Congolais doit revendiquer sa dignité humaine pour lesquelles nos héros ont résisté devant la force des oppresseurs   et contre les travaux forcés dans les plantations des caoutchouc, de cacao et de hévéa », a soutenu Danny Singoma.

Il s’est dit inquiet de constater que 62 ans après l’indépendance, le Congolais ne jouit pas de la richesse de son sol et son sous-sol, n’a pas accès à la protection sociale, ne mange pas à sa faim, ne dort pas dans une habitation décente, ne sait pas scolariser ses enfants, et n’a pas accès à l’eau et à l’électricité.

« Le 30 juin 1960 est une date mémorable et illustre que les Congolais devront garder de manière indélébile. Cette journée doit être une occasion d’enseigner avec fierté aux générations futures, l’histoire glorieuse de la lutte des héros de la liberté, pour que celles-ci à leur tour fassent connaître à leurs progénitures et leurs petits-enfants », a souligné le coordonnateur national du CERDYSOC.

Danny Boss Singoma a aussi appelé la population qui s’est inclinée ce 30 juin devant la relique de Patrice Emery Lumumba, de dresser son front pour réclamer avec force sa liberté sociale, politique et économique pour laquelle se sont battus durant des siècles les ancêtres.

Pour un État de droit indépendant, souverain, uni et indivisible

Le coordonnateur national de CERDYSCOC a, par ailleurs, appelé la population congolaise à se souvenir du combat de Patrice Emery Lumumba pour un État de droit, indépendant, souverain, uni et indivisible, social, démocratique et laïque, comme le souligne l’article 1 de la Constitution de la RDC.

Il a encouragé les vaillants combattants des Forces armées de la RDC qui ont accepté de sacrifier leur vie pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale et la restauration de la Paix.

Le CERDYSOC, a-t-il dit, est inquiet de l’évolution de la situation sécuritaire à l’Est du pays où la population subit les affres de la guerre et du terrorisme à multiple facettes que lui imposent les pays voisins avec le parrainage des forces néolibérales. Il a manifesté sa crainte sur le coup que pourrait porter cette situation au bon déroulement du processus électoral en cours en RDC.

ACP/Zng/RNL/OB/JLL/CDN