Le CONATC  met en garde le Rwanda et ses parrains

0
389

Kinshasa, 02 juillet 2022 (ACP)- Le Conseil supérieur de l’autorité traditionnelle et coutumière de la République démocratique du Congo (CONATC) a mis en garde le Rwanda et ses parrains, à l’occasion de la commémoration de la mort de Kimpa Vita, célébrée le 2 juillet de chaque année.

Le président du CONATC, Sa majesté Mfumu Difima Ntinu l’a fait savoir  samedi, au cours d’une cérémonie ancestrale des autorités traditionnelles pendant laquelle elles ont donné un ultimatum au Rwanda de retirer ses militaires  et ses complices  des terres congolaises, « un préavis Zéro ».

Selon Mfumu « Préavis Zéro » est un archange qui n’annonce pas son arrivée mais, qui prend quand il veut.

Sa Majesté Mfumu Difima a, à cet effet,  demandé à toutes les autorités coutumières et traditionnelles ainsi qu’à toutes les forces d’auto-défenses coutumières et ancestrales à se tenir prêtes pour un combat ultime.

Le président du CONATC a également, rassuré le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de l’engagement de la corporation et de son accompagnement à la vision de l’émergence du Congo ancestral et son identité tout en mettant en garde toute personne qui serait manipulée pour nuire au mieux-être des acquis coutumiers congolais et à la bonne marche de la corporation.

A cette même occasion, les chefs traditionnels ont remercié  Dieu et les ancêtres avant d’indiquer que la coutume prône la paix.

« Nous voulons la paix, nous sommes la paix. Si vous voulez la guerre  ce ne sera pas par rapport à l’embargo sur la RDC mais sur les esprits », a dit le président du CONATC.

Et d’ajouter : « On s’est déjà communiqué avec le monde des esprits et de servir d’intermédiaire entre les humains et l’univers spirituel. Nous avons dédié notre culte à Kimpa-vita et à Kimbangu ».

Il sied de rappeler que les chefs coutumiers et traditionnels du CONATC, en collaboration avec Mondadi’s world foundation, avaient  lancé le 23 juin dernier, un ultimatum au Rwanda de retirer ses militaires et ses complices des terres congolaises et ce avant le 30 juin  2022, date marquant l’indépendance de la RDC.

ACP/ODM/CFM/KJI/GGK