Le poète Yann Kheme exhorte l’exécutif provincial à ouvrir les bibliothèques à Kinshasa

0
64

Kinshasa, 3 juillet 2022(ACP).-L’écrivain Yann Kheme a exhorté le gouvernement provincial à ouvrir les bibliothèques dans plusieurs endroits stratégiques de la ville de Kinshasa, pour inciter la jeunesse à la lecture du livre, au cours d’une conférence animée samedi, au Centre culturel de Lemba, dans le cadre du Festival « Mwana Lemba ».

Pour lui, cette conférence axée sur l’importance de la lecture est une interpellation à l’état Congolais de mettre la lecture au centre de préoccupation de la société, en vue de susciter le goût de la littérature à la jeunesse, qui reste accrochée à d’autres choses.

Pour le poète Jeancy Loyoko, les avantages de la lecture se situent à trois dimensions, à savoir : psychologique, sociale et culturelle, notant que la lecture stimule et permet aux lecteurs de se connecter à un autre mode de vie, un contexte culturel ouvert et diversifié, ainsi qu’une multitude de réalités.

De son côté, Landry Mussaka a indiqué que la lecture n’est pas un acte facile au regard de l’intérêt que porte chaque lecteur face à un ouvrage, invitant l’assistance, composée essentiellement des étudiants en sciences linguistiques de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), des poètes, et des écrivains à s’inspirer de la réalité de la société congolaise dans toutes ses facettes et d’être attachés à la culture africaine dans leur œuvre.

Il a, à cette occasion, fait savoir que la lecture est parmi les facteurs du développement économique et peut pousser le lecteur à imiter la technologie d’un pays, à copier un modèle, à développer l’économie de son pays à l’exemple de la Chine. Cette conférence s’est clôturée par un échange d’expériences entre les participants. ACP/CL/Awa/KMT