Soudan : des milliers de manifestants pro-démocratie face à la police

0
150
People march to the presidential palace, protesting against military rule following last month's coup in Khartoum, Sudan December 19, 2021. REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah

Kinshasa, 04 juillet 2022 (ACP).- Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Khartoum après qu’au moins neuf personnes ont été tuées jeudi lors de manifestations contre les généraux au pouvoir dans le pays, ont rapporté lundi les médias internationaux.

Selon les sources, les groupes de protestataires réclamant le retour d’un régime démocratique et promettent l’organisation d’une campagne illimitée de sit-in et d’autres actions pacifiques. En réponse à ces décès.

La communauté internationale a condamné la violence dans ce pays d’Afrique de l’Est, qui est secoué par des manifestations quasi hebdomadaires depuis que le coup d’État du 25 octobre a bouleversé la transition vers la démocratie, ont indiqué les sources.

La manifestante Aisha al-Samany a déclaré être descendue dans la rue pour « rétablir la transition vers un régime civil et mettre fin au coup d’État militaire », sans possibilité de compromis avec les militaires sur le partage du pouvoir.

Les sources ont souligné que les autorités militaires soudanaises ont répondu aux protestations par une répression meurtrière, qui a tué jusqu’à présent 113 personnes, dont 18 enfants, ajoutant que le Comité des médecins du Soudan, un groupe médical qui surveille les victimes des manifestations, a déclaré que les forces de sécurité ont tiré et tué neuf personnes, dont un enfant, à Khartoum ou dans ses environs, pendant les rassemblements de jeudi. ACP/Kayu/OB/JFM/SGB/HBB