Le Président Félix Antoine Tshisekedi pour l’accompagnement de l’entrepreneuriat féminin de la RDC

0
149

Kisangani, 05 juillet 2022 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a instruit le gouvernement, au cours du Conseil des ministres présidé vendredi dernier, en présentiel, d’accompagner l’entrepreneuriat féminin, dont l’essor contribuera, selon lui, à la création des milliers d’emplois au pays.

« Il s’observe, à travers le pays, aux côtés de l’informel, l’émergence d’un entrepreneuriat féminin formel, bien établi et diversifié dans les secteurs tels que la restauration, l’aviation, les nouvelles technologies, la communication, le commerce de gros et de détail, l’habillement, les services de nettoyage et d’entretien », a rappelé le Chef de l’Etat, cité  dans le compte-rendu dudit Conseil.

Le Président de la République, pour qui l’arrivée exponentielle du nombre des jeunes sur le marché de l’emploi est une grande préoccupation, a précisé que toutes ces initiatives découlant de l’entrepreneuriat féminin méritent l’appui de l’équipe gouvernementale, du fait qu’elles constituent des sources d’emploi, « notamment pour les jeunes avec ou sans qualification ».

Aussi, a-t-il chargé les ministres d’Etat du Budget,  de l’Entrepreneuriat, Petites et Moyennes Entreprises ainsi que le ministre des Finances d’honorer les engagements de l’Etat, en faveur de ce secteur, tels que prévus pour l’exercice
budgétaire 2022, invitant les structures nationales
d’appui à l’entrepreneuriat féminin à collaborer dans le même sens avec les ministères concernés.

Impact du « PADMPME »

Dans ce chapitre, le gouvernement de la République démocratique du Congo a obtenu de la Banque Mondiale un crédit pour financer le « Projet d’Appui au Développement de Micro, Petites et Moyennes Entreprises » (PADMPME), dans le cadre de sa stratégie de développement du secteur privé, fait-on savoir.

L’objectif de ce projet est de soutenir, avec l’appui de « ONU Femmes »,  la croissance des Micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et d’accroître, jusqu’en 2023 les possibilités d’emploi et d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes dans certaines régions du pays.

Il s’agit notamment des villes de Kinshasa, Goma, Lubumbashi et Matadi.

Déjà, grâce à ce projet, 4000 femmes ont reçu une formation sur le renforcement des capacités entrepreneuriales et 2000 ont bénéficié des subventions pour améliorer la productivité de leurs entreprises, renseigne-t-on.

ACP/ODM/OB/Thd/CKM/NMM