Sud-Kivu : des problèmes négatifs sur la situation agricole au centre d’un atelier à Uvira

0
334

Uvira,  6 juillet 2022 (ACP).- L’organisation Internationale Vereniging van nederlandse Gemeenten (VNG International) a organisé mardi à Uvira, un atelier d’identification des problèmes qui affectent négativement le travail des coopératives agricoles dans le développement de la chaîne des valeurs agricoles dans la province du Sud-Kivu, en faveur de différentes coopératives œuvrant dans les territoires de Kahele et d’Uvira.

L’expert en gouvernance inclusive au sein de la VNG International, Déo Musafiri a indiqué, que ces assises s’inscrivent dans le projet « TRIDE » (Transition pour un développement inclusif dans l’Est de la RDC), financé par l’Ambassade du Royaume de Pays Bas à 30.000.000 Euros (trente millions d’euros), et qui vise à atténuer l’insécurité et l’instabilité en favorisant le développement économique local à travers la gestion intégrée des ressources en eau, le développement des chaines de valeur agricoles et un meilleur accès à la terre et aux marchés au Nord et Sud Kivu.

Il a souligné que  le projet « TRIDE » a  une durée de 48 mois (juillet 2021-juin 2025), et est mis en œuvre par le consortium, regroupant les organisations ZOA (lead), AGRITERRA et VNGI, ajoutant  que l’objectif de cette activité qui va durer deux jours est de capter les problèmes que rencontrent les coopératives agricoles dans l’exercice de leurs activités, et de cartographier les acteurs (surtout étatiques) qui affectent négativement la chaine des valeurs agricoles.

Déo Musafiri Déo Musafiri a fait savoir que TRIDE s’inscrit également dans le programme « Grands Lacs » de l’Ambassade de Pays Bas qui vise à stabiliser les provinces de l’Est de la RD Congo dans le cadre de la coopération bilatérale entre la RDC et le Royaume de Pays Bas afin d’atteindre trois résultats notamment l’accroissement de l’accès à la terre par les petits exploitants, l’amélioration de la sécurité d’occupation des petits exploitants et la réduction des conflits liés à la terre; le renforcement de  la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) pour promouvoir des systèmes agricoles résilients au Nord et au Sud-Kivu, la revitalisation de l’économie locale par des chaînes de valeur agricoles inclusives et rentables et le développement de systèmes de marché.

Le Coordinateur TRIDE et Directeur des programmes au sein de la VNG International, Loochi Muzaliwa a pour sa part affirmé que l’intervention de cette organisation dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, est d’appuyer les gouvernements provinciaux du Nord et du Sud Kivu afin de créer un environnement favorable pour faciliter le développement de la chaine des valeurs agricoles, déplorant que les petits producteurs et les coopératives agricoles qui sont les principaux bénéficiaires de ce projet, sont souvent confrontés à certains problèmes d’ordre administratifs, fiscaux et sécuritaires dans l’exercice au quotidien de leurs activités.

Par ailleurs, le conseiller en business coopérative eu sein de l’AGRITERRA, Faustin Kulimushi a quant à lui indiqué que, dans la mise en œuvre de ce projet, cette organisation intervient dans trois filières notamment riz, café et pomme de terre, dans la plaine de la Ruzizi, à Kalehe et au nord Kivu. AGRITERRA, travaille aussi avec les coopératives agricoles pour financer les agriculteurs afin de faciliter une bonne production et les aider à se développer.

ACP/Kayu/MNI/HBB/CDN