Nord-Kivu : une étudiante à l’ISIG-Goma reste kidnappée depuis lundi sur la route Goma-Sake

0
161

Goma, 8 juillet 2022 (ACP).- L’étudiante à l’Institut supérieur d’information et gestion (ISIG-Goma) Joyeuse Buutsi reste kidnappée depuis lundi sur la route Goma-Sake (Masisi), ont indiqué les sources familiales contactées vendredi par l’ACP.

D’après elles, Joyeuse Buutsi a été enlevée lundi sur son chemin de retour de la cité de Sake, dans le territoire de Masisi, où elle était partie chercher les frais académiques, faisant remarquer que les ravisseurs exigent une rançon de 3000 USD  pour sa libération.

« Le lundi soir, nous avons essayé de joindre Joyeuse pour lui demander si elle est bien  arrivée, mais son numéro ne passait pas et ne répliquait pas aux sms, là on a pensé que peut-être elle n’avait pas d’énergie, le mardi on pensait toujours qu’elle est à Goma. A notre grande surprise, la grande sœur de Goma nous appelle mercredi pour savoir si joyeuse est toujours à Sake, étant étonnés nous lui avons dit qu’elle est rentrée depuis lundi, c’est à ce moment que le doute s’est installé », a relaté Mme Sophie Buutsi, grande sœur de la fille kidnappée.

Le groupement Kamuronza, précisément la cité de Sake comme la ville de Goma   et ses environs font face à une recrudescence des cas de kidnapping, car il ne se passe pas une semaine sans qu’on enregistre un cas d’une personne prise en captivité et dont la libération est conditionnée par le paiement préalable d’une rançon. ACP/ ODM/ RNL/Fmb/MNI/HBB