Près de 9.717,1 milliards FC de recettes réalisées au  premier semestre 2022

0
170

Kinshasa, 8 juillet 2022 (ACP).- Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a révélé jeudi, à Kinshasa, au cours d’une réunion d’évaluation de mobilisation des recettes de l’Etat que les régies financières, à savoir la Direction générale des douanes et accises (DGDA) ; la Direction générale des Impôts (DGI) ainsi que la Direction générale des recettes administratives, judiciaires , domaniales et de participation (DGRAD), ont réalisé au premier semestre  de l’exercice en cours,  9.717,1 milliards FC, soit 136%, contre 7.146,3 milliards FC des assignations leurs assignées par le gouvernement, dans le cadre du l’exercice budgétaire 2022,  a appris l’ACP vendredi des sources du ministère des Finances.

Selon la source, ces recettes se répartissent de la manière suivante : pour la DGDA, 1.669 milliards FC, soit 78% sur les prévisions semestrielles de 2.169,7 milliards  FC ; la  DGI,  6.442 milliards FC, soit 180% sur les prévisions semestrielles de 3.581,7 milliards FC ainsi que la DGRAD, 1.576 milliards FC, soit 113%  contre 1.394,8 milliards FC des prévisions sur la même période.

Pour le ministre  Nicolas Kazadi, précise la même source, ces chiffres confirment la tendance haussière des recettes car, il se constate clairement qu’une augmentation de 80% de mobilisation évalué à 4.296,4 milliards FC, soit plus de 2 milliards USD, comparativement  à celles réalisées au premier semestre 2021 qui se sont situées à 5.402,4 milliards FC.

Les régies financières, a-t-il ajouté, ont rehaussé leur niveau respectif de recettes, par rapport au premier semestre de l’année précédente, et ce, dans un contexte de stabilité du taux de change, se situant à 109% pour la DGI,  53% à la DGRAD et 30% à la DGDA.

Le ministre des Finances a, à l’occasion, définit des stratégies envisagées pour le second semestre de l’année en cours. A ce jour, ces recettes sont à 66% par rapport aux prévisions annuelles fixées à 14.790,7 Milliards CDF par le Parlement. Il a encouragé ces régies financières pour le relèvement du niveau des recettes par rapport à l’année dernière tout en soulignant la nécessité de continuer à travailler sur la diversification des sources de recettes, par la mise en œuvre des réformes, notamment celles listées dans les mesures fiscales de la loi des Finances et dans les contrats de performance.

Le ministre des Finances  déterminé à piloter la mobilisation des recettes

Nicolas Kazadi a réaffirmé sa détermination à piloter la mobilisation des recettes de superprofits, avant d’encourager toute initiative visant à exploiter toutes les niches fiscales. «Je vous invite, vous les directeurs généraux des régies financières, à travailler dans la droiture, la rigueur et la transparence dans la mise en œuvre des stratégies et le traitement des dossiers contentieux», a conclu le ministre des Finances.

Pour rappel, les participants à cette séance de travail ont été informés de l’évolution des travaux préparatoires, concernant la réforme qui vise l’instauration du paiement des recettes par des canaux digitaux. ACP/ODM/RNL/Fmb/MNI/HBB